Créer un site internet

What I Liked This Month : Les Matches du Mois - édition Septembre 2017

  • Par felix-g
  • Le 05/10/2017
  • Commentaires (0)

- Heisenbergbad -

 

Suivant un mois d'août accaparé par la NJPW en pleine période de G1 Climax, le mois de septembre semblait soumis à la traditionnelle rentrée creuse. Fort heureusement pour moi (donc pour vous), ce fut loin d'être le cas. Entre catch féminin, catch par équipe ou encore catch hardcore – sans oublier ce cher Kenny Omega – chacun en a eu pour son compte ce mois-ci !

 

MaxiMum (Kotoka, Masato Yoshino & Naruki Doi) vs Over Generation (CIMA, Dragon Kid & Eita) vs VerserK (Shingo Takagi, T-Hawk & El Lindaman) - 5 Unit Survival Race Six Man Tag Team Three Way Elimination Match

(Dragon Gate Scandal Gate - Day 19 - 05/09/17 - Tokyo, Japon)

 

http://www.gaora.co.jp/dragongate/images/2017/0905tag.jpg Chaque année, la Dragon Gate jette au moins l'un de ses clans, pour dynamiser son roster et renouveler ses rivalités. Cet été, elle a adopté une nouvelle méthode de tri : le 5-Unit Survival Race, regroupant les 5 clans principaux de la DG dans un tournoi round-robin. Les deux clans arrivant derniers (avec le moins de victoires) avaient, à son terme, l'ordre de s'affronter dans un Unit Must Disband Match.

 

Match un peu ''hors-série'' au sein de la compétition, ce 3-Way avait pour but de déséquilibrer plus nettement le clan perdant. Et qui dit fort enjeu, dit urgence spectaculaire sur le ring : pour ainsi dire, ce fut une véritable tornade ! Un typique Main-Event de la Dragon Gate comme elle en a le secret. Le genre de matchs qui ne cesse de vous en donner encore et encore, avant de vous donner du rab'. Il faut dire que rares sont ceux capables, comme l'est la DG, de recréer de telles "spotfests", avec autant de fluidité et de précision.

 

Pour information, lors du bien nommé Dangerous Gate, l'événement final de ce tournoi, ce sont les Jimmyz, clan le plus ancien du roster (installé depuis 5 ans !), qui ont eu pour obligation de se séparer définitivement. A cette occasion, une tournée de shows d'adieu au clan vétéran se tient actuellement.

 

Shotaro Ashino vs Jiro "Ikemen" Kuroshio - Wrestle-1 Championship Match

(W-1 Pro-Wrestling Love In Yokohama - 02/09/17 - Yokohama, Japon)

 

http://www.w-1.co.jp/image.php?p=upload_img/shiai/20170902_NuRFhvWY.jpg L'actuel "Ace", et champion, de la Wrestle-1 s'appelle Shotaro Ashino et il n'a que deux ans d'expérience professionnelle. Ça paraît peu pour un catcheur de sa position hiérarchique, et c'est dire la confiance que la Wrestle-1 doit placer en lui. Mais il n'y a qu'à l'observer dans ce match pour comprendre pourquoi le jeune Ashino est déjà là où il est aujourd'hui.

 

C'est en effet un très grand match qu'il a délivré face à cet énergique catcheur qui ne lâche jamais sa veste, Jiro "Ikemen" Kuroshio. Quelques très bons ''big spots'' devraient retenir votre attention – dont un Moonsault depuis un balcon de Kuroshio, qui rappelle celui de que Kota Ibushi lui avait justement asséné dans cette même arène, plus tôt cette année. Autre exemple : une Gutwrench Suplex depuis le côté du ring, par Ashino, et direction le sol. Du jamais vu ! Sans compter, de superbes dernières minutes, à l'image des grands matches de la NJPW.

 

Clairement la meilleure défense de cet excellent règne d'Ashino. Un talent à surveiller de près.

 

British Strong Style (Tyler Bate & Trent Seven) vs CCK (Chris Brookes & Kid Lykos) - PROGRESS Tag Team Championship Ladder Match

(PROGRESS Chapter 55 : Chase The Sun - 10/09/17 - Londres, Angleterre)

 

https://scontent-lht6-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/21752213_1627315657331163_48922031323313490_n.jpg?oh=f0335129a211d761cb7b46d68c5ccaa2&oe=5A7C9BE5 Leur popularité grandissante, les adeptes du British Strong-Style ne cessent de catcher un peu partout dans le Royaume-Uni et ailleurs. Forcément, pour moins se fatiguer, il est plus pratique de catcher toujours le même match. Heureusement, ils leur restent ce genre d'affrontements chaotiques pour effacer la quelconque lassitude se développant chez leurs fans.

 

Opposés à deux membres du clan ''face'' CCK (aka The Calamari Catch Kings, ou Commonwealth Catch Kings dans sa formation à la RPW:UK), Trent Seven & Tyler Bate ont donc eu l'occasion de ''rafraîchir'' un peu leur style in-ring. A coups, notamment, d'Half Nelson Suplex portée par Seven sur Lykos, pour le faire atterir sur une échelle posée de côté ! De quoi en effrayer plus d'un.

 

Au final, CCK reprend son titre de champions par équipe, le second depuis ses débuts à la PROGRESS. Une meilleure décision de ''booking'' de la part de cette dernière : les faire perdre son premier titre trop vite a été stupide. En espérant que cette fois, le duo conservera celui-ci plus longtemps.

 

Kenny Omega vs Juice Robinson - IWGP US Heavyweight Championship Match

(NJPW Destruction 2017 In Kobe - 24/09/17 - Kobe, Japon)

 

https://www.njpw1972.com/wp-content/uploads/2017/08/02-72.jpg Ces deux ''gaijins'' s'étaient précédemment rencontrés dans un assez bon match (c'est dire le niveau moyen du tournoi !) lors du G1 27. L'ex-CJ Parker de NXT avait alors sorti un ''upset'' en battant le champion US IWGP, s'octroyant ainsi le droit à un match de championnat ultérieurement face à lui. Et c'est, en l'occurrence, le match qui nous intéresse.

 

Placé en Main-Event du troisième et dernier show de la série Destruction 2017, ce combat ''gaijin only'' était quelque part un risque pris par la généralement conservatrice New-Japan – surtout dans une salle comme Kobe World, plus habituée à la Dragon Gate, quasi-exempt de catcheurs étrangers. De toute évidence, le risque aura doublement payé. Les deux hommes se sont livrés une bataille magnifique, devant près de 6.000 fans nippons s'y étaient pressés pour y assister.

 

De plus, à la suite d'un G1 Climax très prenant, Kenny Omega avait passé le reste de son temps sur le banc de touche, affligé d'une blessure au genou loin d'être anodine. Soucieux de ne pas sortir des radars, il n'a finalement mis que deux semaines et demi à récupérer de son opération. Pour son premier match post-blessure et sa première défense de titre, il était donc normal de voir son challenger attaquer son genou faible, pour essayer de le vaincre.

 

Néanmoins, chose intéressante, le parfait ''baybface'' qu'est Juice sembla regretter une telle action. "Qu'est ce que je fais ? C'est pas moi ça !" jouait-il sur le ring, au moyen d'un ''acting'' excellent. "Tant pis, plus de retour en arrière, on tente le tout pour le tout, et pas grave si ça m'attire quelques huées". Il ira même jusqu'à exécuter une Figure Four Leglock autour du poteau, pour tenter de faire abandonner Omega, friand de cette même prise. L'arroseur arrosé, comme on dit.

En outre, deux autres ''spots'' spectaculaires auront marqués cet excellent match : une Suplex depuis le côté du ring directement sur le sol à l'extérieur (Décidément, tout le monde se croit à la grande époque de la NOAH, on dirait!) et un énorme One Winged Angel depuis la deuxième corde !

 

Killshot vs Dante Fox - Hell Of War Match

(Lucha Underground Ultima Lucha Tres - Part 1 - 27/09/17 - Los Angeles, USA)

 

https://scontent-lht6-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/22007989_1858801317478384_4212255467800510593_n.jpg?oh=a04bc16c9b0659548943e6132d5af233&oe=5A7780F7Je ne suis pas friand des Deathmatches en général, mais celui-là fait exception. Lucha Underground rend toujours leurs matches ''hardcore'' si spectaculaires et originaux à la fois.

 

Déjà auteur d'un très bon match extrême face à Marty The Moth, Killshot affrontait ici son ancien frère d'armes, Dante Fox. Un match à trois manches – First Blood, No DQ et un mix de Stretcher et Ambulance Match – des plus violents ! On ne compte plus le nombre de ''spots'' dangereux et terrifiants qui laissa plusieurs fois le public du ''temple'', d'habitude si bruyant, sans voix et même inquiet.

 

Les deux ont réglé leurs comptes à coup de Lo Mein Pain à réception sur une chaise, de surpassement depuis la troisième corde direct sur une plaque de verre, de Death Valley Driver depuis la troisième corde directement sur la civière à l'extérieur, ou encore une Guillotine Legdrop depuis un balcon sur la nuque de Killshot coincée par des chaises. Rien d'étonnant dans le fait que les deux anciens de la CZW ont fini tous les deux le dos ensanglanté et lacéré comme pas possible.

 

Clairement, un des matchs les plus dingues de l'histoire de Lucha Underground.

 

Bonus - Mon Avis sur le Mae Young Classic :

 

http://stillrealtous.com/wp-content/uploads/2017/09/kairi-sane.jpg

 

En comparaison de l'excellent Cruiserweight Classic l'an dernier, voire même du plus court UK Championship Tournament, il est vrai que le Mae Young Classic était un peu décevant.

 

D'une dizaine d'épisodes délivrés en paquet (pour ne pas trop s'éloigner de la bonne impression de la première saison de GLOW, sur lequel le tournoi surfait), il nous a tout de même servi plusieurs matches de très bon acabit. Notamment : Toni Storm vs Piper Niven, Abbey Laith vs Jazzy Gabert ou bien Kairi Sane vs Bianca Belair. Mais encore une fois, rien d'époustouflant les Ibushi vs Alexander, Ciampa vs Gargano ou Ibushi vs TJP du CWC.

 

Les 5 Meilleurs Matches (épisode correspondant)
Kairi Sane vs. Tessa Blanchard #4
Abbey Laith vs. Jazzy Gabert #1
Mia Yim vs. Sarah Logan #2
Toni Storm vs. Piper Niven #7
Kairi Sane vs. Bianca Belair #5

 

Du moins, ce tournoi a permis de mettre en avant des catcheuses peu connues mais plein de potentiel : Sarah Logan, Lacey Evans, Rhea Ripley et surtout Bianca Belair, très impressionnante pour une ''rookie'' ! Et, quant aux catcheuses à la réputation déjà faites, il a permis de les mettre vraiment en valeur : de Toni Storm à Mia Yim, en passant par Dakota Kai, Jazzy Gabert, Piper Niven, Tessa Blanchard, et évidemment la gagnante Kairi Sane.

 

Une grosse déception, personnellement, fut cependant l'élimination dès le premier round de Kay Lee Ray, une lutteuse pourtant si talentueuse, et l'une de mes favorites. Certes, elle n'aura pas démérité mais j'aurais aimé la voir aller beaucoup plus loin. Pourquoi pas, à la place de la vétéran Mercedes Martinez par exemple, peu convaincante et clairement là, pour renforcer la ''backstory'' de l'ex-UFC, Shayna Baszler.

 

Et pour conclure le tout, une très agréable finale opposant une pure ''babyface'' à une ''heel'' si ''badass'', s'est tenue devant ce public mort de fin de Smackdown Live, presque désertique côté ''hard-cam''. Quelle erreur ! Pourquoi ne pas l'avoir fait à la Full Sail Arena, comme pour le CWC et le reste du MYC ?! Au moins, on peut se dire qu'Asuka aura une remplaçante à la hauteur … C'est déjà ça.

 

 

Catch Puroresu Catch Indépendant Catch Féminin Catch Hardcore NJPW Lucha Underground Catch Britannique PROGRESS WWE CWC Kenny Omega Mae Young Classic

Ajouter un commentaire