Review Press #6 : La sélection mensuelle d'articles catch à lire

Mcmahon ligerUn YouTubeur français reconnu se met au catch, la NJPW est diffusée en France via J-One et All In se remplit en moins de 30 minutes ? Mais dans quelle "planète-catch" vit-on ?! C'est sans doute un cliché de vieux fan de catch pour ma part, mais tout va si vite aujourd'hui et il est parfois difficile d'anticiper l'évolution des choses ... D'où l'importance, très humblement selon moi, d'offrir une vitrine (même très loin d'être exhaustive) sur l'actualité du catch dans les médias anglophones et francophones.

WWE

-- En écho à la magnifique photo en noir et blanc ci-contre, on commence ce mois-ci avec un article édifiant sur le catch des années 1970 et la politique interne jadis ... ou plutôt les mafieuseries. Ecrit par un homme de l'ombre de l'époque, improvisé historien, pour le site de Dave Meltzer F4WOnline suite à la mort de Bruno Sammartino, ce retour en arrière extêmement complet raconte l'histoire derrière le "dream match" oublié, opposant le champion NWA Harley Race et le champion WWWF Bruno Sammartino.

 

-- Il y a plusieurs semaines, sur The Alt, Ludovic H. sentait que le "booking" de Roman Reigns s'améliorait mais comme on l'a vu par la suite, ce changement n'a pas fait long feu. La preuve avec Les Cahiers du Catch signant "la fin de l'empire Roman" ... A voir si Vince McMahon a vraiment abandonné le bébé ... ou, avec l'âge, oubliera-t-il qu'il avait changé d'avis pour re-changé d'avis ...

 

-- Ce même Ludovic était aussi revenu sur le Greatest Royal Rumble, l'événement sans effort et sans saveur par excellence ... mais pas sans réussite. VoxCatch revient sur le contexte qui a provoqué l'organisation d'un tel événement et pourquoi la WWE n'en avait, réellement, rien à faire que le show soit de qualité, lançant indirectement un gros "f**k you !" à tous les abonnés du WWE Network.

NJPW

-- Zack Sabre Jr. a peut-être failli contre l'invincible Kazuchika Okada, mais il reste l'homme à surveiller dans les prochains mois et prochainnes années à la WWE. Un de nos alumnis, Florian de Catch Au Quotidien, l'a bien montré dans son dernier Portrait Indy, et Zacky lui-même n'en doutait pas dans son interview avec ESPN. Sera-t-il un futur champion poids-lourd de l'IWGP ? Si vous n'en êtes pas encore convaincu, cet article va vous en persuader !

 

-- En parlant de futur (proche, espérons-le), Kenny Omega a accepté un entretien avec Sports Illustrated pour promouvoir le show qu'il co-organise pour le festival de jeux-vidéo de combat CEO et la NJPW, When Worlds Collide 2018. Kenny Omega n'hésite jamais à parler de ses visions créatives sur le catch et en détailler les complexités ... ce qui fait de lui, sans doute, l'homme le plus ouvert d'esprit du monde du catch !

 

-- Certains l'oublient désormais entre le règne inébranlable de Kazuchika Okada et la "feud" omniprésente de Kenny Omega et Cody, mais il n'y a encore pas si longtemps, il n'y avait qu'un homme au sommet de la New-Japan, capable de l'emmener sur des hauteurs qu'elle grimpe aujourd'hui 3 par 3 : Hiroshi Tanahashi. Récemment, à l'occasion de Wrestling Dontaku 2018, 'The Ace' a réussi à le rappeler dans un excellent (dernier ?) match contre 'The Rainmaker'. Voices of Wrestling raconte toute l'étendue de l'histoire et l'importance de Tanahashi, et la désillusion de son personnage qu'il est encore "Da Man in Japan".

Ailleurs

-- Pierre Carl Ouellet, le papa d'une beauté nommée Maryse, est un ancien catcheur queébecois de la "New Generation Era". Il a récemment interrompu sa retraite pour combattre WALTER au GCW Joey Janela's Spring Break 2. Comme la GCW fait décidemment bien les choses pour promouvoir ses matches, les vidéos "d'entraînement" de PCO sont devenus rapidement virales et il jouit aujourd'hui d'une seconde vie sur le circuit indépendant. PWPonderings, site spécialisé sur le catch indépendant américain, l'explique en détail et l'illustre de réactions de fans et non-fans à tomber par terre sur Twitter !

 

-- 411Mania est davantage renommé pour ses previews et reviews (et par là, j'entends surtout celles du boss, Larry Csonka) mais m'éteonne quelque fois par certaines analyses moins traditionnelles. Néanmoins, ce mois-ci, c'est un article un peu hors-série qui a marqué mon attention, un retour sur les principales "inside jokes" partagés par les fans de catch les plus "smarts". De "I'm hardcore, I'll take 'em both !" à CENAWINSLOL, tous ces memes spécifiques à la culture catch incarnent en eux-mêmes l'histoire du catch telle qu'elle a été perçue par des générations de fans et telle qu'elle a été partagé entre les générations.

 

-- Pour finir sur un sujet beaucoup plus profond, philosophique et même physiologique, l'excellent JJ McGee de Spectacle of Excess a consacré son dernier article à la mécanique des fluides principaux du catch : la sueur, les larmes et le sang. Avec son style narratif typique, replaçant ses propres expériences de fan en perspective, son analyse est édifiante : ces fluides, générés accidentellement ou volontairement, participent aussi au réalisme du sport mais aussi des émotions - que ce soit celles induites chez le spectateur ou celles incarnées/jouées par le catcheur-acteur. C'est l'article de fond du mois à lire !

Les podcasts du mois

-- Une fois encore ce mois-ci, le podcast vulgarisateur How 2 Wrestling nous a proposé une émission de qualité et d'une densité remarquable ! Si l'objectif principal est ici de faire découvrir la Pro-Wrestling Guerrilla aux néophytes, le couple britannique se lance ici dans des débats d'une autre dimension : ils questionnent les décisions économiques de la PWG et si elle est si excellente que ça, s'attardent sur le "intergender wrestling" comme étant le futur du catch et vont même jusqu'à évoquer un "dream trio" entre Roman Reigns et les Young Bucks !

 

-- Cody Rhodes était ce mois-ci dans le viseur du Sniper de The Alt mais aussi au micro du toujours aussi divertissant duo Edge & Christian, dans le cadre de leur Pod of Awesomeness. Une interview effectuée à point nommé, puisque suivant tout juste le succès historique des ventes de All In, et parfois très émouvante :

Les vidéos du mois

-- Pour commencer, un peu de douceur, avec (pour ceux qui ne l'auraient pas vus) la bande-annonce du "No Holds Barred" de la NJPW, "My Dad Is A Heel Wrestler" avec Hiroshi Tanahashi, un père se sentant coupable d'incarner un méchant masqué au doux nom de "Cafard" :

 

-- C'est la news dans la sphère du catch français : LinksTheSun se lance officiellement sur le sujet du catch ! Le YouTubeur connu pour ses Points Cultures ou encore son émission d'analyse de films, 50/50, est un fan de catch de coeur (Catch Newz l'a bien montré dans son interview de l'intéressé) et veut désormais partager sa passion avec sa nouvelle chronique, STATCH. Le ton est très simple mais peut ainsi participer à l'agrandissement de la communauté des fans de catch français ... et pourquoi pas !

 

-- Enfin, pour rester dans l'Hexagone, un sympathique projet vient d'être "crowdfundé" à 107%. Princesse Suplex est un court-métrage s'inspirant de la BD éponyme et utilisant le catch pour illustrer les fantasmes d'une jeune femme rêveuse, employée de bureau la semaine et catcheuse le week-end. Un beau petit projet à soutenir, dont les premières prémisses de scénario sont déjà disponibles !

Catch Catch Indépendant WWE NJPW Kayfabe