Il était une fois au Japon : Eiji Ezaki (Hayabusa)

Eiji Ezaki est un nom qui vous est peut être inconnu, c'est le véritable nom d'un catcheur qui c'est fait connaître dans les années 90 sous la lettre H, et surtout sous le masque de Hayabusa, en étant le créateur de la "gimmick" mais aussi le seul à avoir rencontré le succès. À l'inverse de Tiger Mask il ne peut y avoir qu'un seul Hayabusa, car Hayabusa se démarque trop par son "in ring" unique, ses nombreuses prises de risques, mais aussi par les nombreuses poses iconiques qui l'ont rendu célèbre (dont vous pouvez admiré la plus célèbre ci-dessus). Hayabusa a prouvé que les catcheurs "Hardcore" peuvent être les égaux, voir même meilleur que les catcheurs plus classiques, l'exemple le plus concret étant son passage à la All Japan Pro Wrestling, ou il a réussit à tenir tête à des catcheurs mondialement reconnu pour leur talent tel que Jun Akiyama, Kenta Kobashi ou Mitsuharu Misawa. Malgré tout celui qui est parfois surnommé le « Shawn Michaels japonais », par les fans de catch occidentaux n'est bien souvent pas très connu hors de son pays d'origine, probablement car Hayabusa n'a presque jamais lutté en dehors de sa fédération de cœur, la Frontier Martial-Arts Wrestling, plus grosse fédération de catch "Hardcore" de l'histoire ce qui est déjà un frein à la reconnaissance mondiale que mérite l'inventeur entre autre du "Phoenix Splash" (réutilisé notamment aujourd'hui par Kota Ibushi ou Seth Rollins).

La naissance du Phénix

Comme beaucoup de japonais de sa génération le jeune Eiji Ezaki grandis en étant fan de Tiger Mask (le premier, Satoru Sayama), mais Ezaki était aussi fan des "Luchadores" qui venaient lutter au Japon, comme Mil Mascaras (l'oncle d'un certain Alberto El Patron). C'est grâce à sa passion pour le catch qu'il se lie d'amitié avec Masashi Honda. Ce dernier décide de rejoindre le dojo de la Frontier Martial-Arts Wrestling, une fédération qui faisait beaucoup parler d'elle à cette époque grâce à un niveau de violence jusqu'alors inédit, Masashi Honda convainc Eiji Ezaki de le suivre au dojo de la FMW.

L'entraînement au dojo de la FMW est très dur, les aspirants catcheurs doivent laver le dojo après chaque entraînement et travail pour le financer, en plus de s'entraîner, de plus Tarzan Goto (un ancien "jobber" de la AJPW dans les années 1980) est très dur, il réveille ses élèves en plein milieu de la nuit et n'hésite pas à les frapper, même si l'entraînement est très rude pour préparer les "rookie" à la rudesse de la "Puroresu", il n'est rien comparé à la violence du produit de la FMW, que ce soit avec des barbelés et même des explosions, le produit de la FMW était sans aucun doute le plus violent au monde, les catcheurs sortaient souvent des combats ensanglanté sans "blade job" et avait besoin de se faire recoudre, les catcheurs avaient parfois des cicatrices de plus de cent points de suture, du à la violence des matchs. Rapidement Masashi Honda, qui était désormais connu par son nouveau nom, Mr. Gannosuke monte les échelons, alors que Eiji Ezaki qui n'avait pas le même physique que son ami, reste dans le bas de la carte et sert de "jobber". Malgré tout Eiji Ezaki fait preuve d'un talent et d'une passion hors du commun, ce que Atsushi Onita, le fondateur, président et top star de la FMW, remarque et pense que laisser Ezaki en "jobber" serait gâcher une possible immense source de talent, Atsushi Onita fait jouer ses relations et envoie Ezaki s'entraîner au Mexique, pour qu'il apprenne l'art de la "Lucha Libre", sous les ordres de Rey Misterio dans son dojo à Tijuana, Ezaki s'entraîne au côté du jeune neveu de Rey Misterio, aujourd'hui mondialement connu sous le nom de Rey Mysterio Jr. C'est au pays des masques et de la voltige que Eiji Ezaki va créer sa "gimmick" la plus célèbre et la plus populaire, en s'inspirant d'un côté de ses héros d'enfance, Tiger Mask et Mil Mascaras qui portaient tout deux un masque et des ninjas et autres histoires traditionnels du Japon pour son apparence, c'est ainsi que Eiji Ezaki deviens Hayabusa (ce qui signifie Faucon en japonais), qu'il surnomme lui même « The bird that never dies ». Fort de son enseignement chez Rey Misterio et au Japon, Hayabusa décide que son style de catch sera un mélange de "Lucha Libre" avec un côté voltigeur et d'arts-martiaux qui ont inspiré la "Puroresu". Malgré tout Hayabusa est désigné comme un très mauvais "Luchadores", mais que ce qu'il propose est à la fois très bon, mais également unique (je rappelle que nous sommes au début des années 90). Ce style "in ring" sera nommé par Ultimo Dragon, un autre adepte du style de la même époque, "Lucharesu" (un mot valise de "Lucha Libre" et de "Puroresu"). C'est avec un style et une apparence unique que Hayabusa, se fait petit à petit une place dans la "Lucha Libre", principalement à la Asistencia Asesoria y Administracion. En 1994, est annoncé la tenue d'un tournoi d'une nuit nommé Super J Cup, aujourd'hui célèbre comme l'un des meilleurs shows de l'histoire, la Super J Cup voit s'affronter les meilleurs "Junior Heavyweight" (nom utilisé au Japon pour désigné les poids moyen) de cette époque de différente fédération, tel que Wild Pegasus (Chris Benoit), Black Tiger II (Eddie Guerrero), The Great Sasuke, TAKA Michinoku ou Jushin Liger, la FMW doit envoyer un representant et Atsushi Onita décide d'y envoyer Hayabusa. Hayabusa fait ses débuts dans son pays natal lors de ce tournoi organisé le 16 Avril 1994, il affronte lors du premier tour, Jushin Liger (qui était déjà une star de la division "Junior Heavyweight") à la demande de ce dernier, malgré sa défaite Hayabusa fait forte impression sur les fans japonais, qui demande à le revoir.

L'élévation du Phénix

Après son apparition à la Super J Cup Hayabusa reçois des offres de différentes fédérations du Japon, dont une de la IWA Japan (fondée en 1994, la IWA Japan était la descendante de la W*ING, rivale de la FMW), qui lui propose de faire de lui la top star, mais Hayabusa refuse et reste au Mexique, ou il apparait désormais pour l'autre fédérations dominant le Mexique, la Consejo Mundial de Lucha Libre. C'est à ce moment qu'il voit Too Cold Scorpio utilisé le "450° Splash", Hayabusa décide de l'adopter pour en faire sa prise de signature, qu'il nomme "Firebird Splash", prise qu'il va populariser au Japon quelques années plus tard au Japon, c'est aussi à ce moment qu'il créer sa prise de finition qu'il va utiliser durant toute sa carrière, le très impréssionnant "Phoenix Splash".

Hayabusa retourne à la FMW quinze mois après qu'Onita l'ai envoyé au Mexique, il en revient grandit, avec une "gimmick" qui le démarque de tout les autres catcheurs de son époque, mais aussi un "in ring" qui lui est propre, surtout à la FMW, ou la plupart des autres catcheurs sont des "brawlers" excellant dans le "Hardcore", Hayabusa lui excelle dans la voltige et ses matchs ne compte pas forcement des éléments du "Hardcore" pour être apprécier des fans. C'est ainsi qu'il rejoins son ami d'enfance Mr. Gannosuke et son entraîneur Tarzan Goto parmi les "top face" de la FMW, Atsushi Onita prépare alors sa retraite, qui coincide avec le show commémorant le sixième anniversaire de la FMW. Hayabusa est vue comme la future top star de la FMW, par celui qui succèdera à Onita en tant que président, Shoichi Arai (un "booker" qui avait rejoins la FMW au début des années 90). Ce choix ne plaît pas à Tarzan Goto qui décide de quitter la FMW accompagner de Mr. Gannosuke pour rejoindre sa rivale la IWA Japan. Le 5 Mai 1995, est organisé le FMW 6th Anniversary au Kawasaki Stadium, plus de 50 000 fans sont présent ce qui en fait non seulement le plus gros show de la FMW, mais aussi la plus grosse foule du Kawasaki Stadium (qui ne pouvait contenir qu'environ 30 000 personnes) tellement de personnes sont présente que des fans doivent regarder le show dans des salles spéciales sur des écrans de télévision, le "Main Event" voit le dernier match d'Atsushi Onita (en théorie) et un passage de flambeau à Hayabusa dans une stipulation iconique et seulement vu à la FMW, un "Exploding No Rope Barbed Wire Cage Match". Même la logique veut qu'Hayabusa devait remporter le match, l'égo d'Onita est trop fort et ce dernier refuse de perdre son dernier match. Le match est très violent, à plusieurs reprises les deux hommes se jettent dans les fils barbelés explosifs formant la cage, et provoque des exploions toujours plus impressionante devant une foule déchaîné, Hayabusa effectue une "Lariat" sur Onita, ce dernier l'évite, ce qui a pour conséquence qu'Hayabusa percute la cage au moment de l'explosion final (dans ce type de match au bout de quinze minute la cage explose dans une gigantesque explosion), un autre moment fort du match est un "Moonsault" d'Hayabusa du haut de la cage, esquivé par Onita. Le match se termine par un tombé d'Onita à la suite d'une "Powerbomb" sur Hayabusa. Alors qu'Onita célèbre sa dernière victoire (en théorie) avec les 50 000 fans en délire, Hayabusa est transporté à l'hôpital pour de grâves brûlures survenu lors du match ("legit"). Le show avait rapporté énormément d'argent à la FMW, mais Atsushi Onita fait payer à Shoichi Arai, son succésseur au poste de président de la FMW, tout les titres et droits de la FMW, et en plus demande à être payé pour son apparitions au "Main Event" du show avec une somme conséquente, laissant la FMW sans argent, mais aussi sans sa plus grosse star, vu que pendant six ans, la FMW tournait uniquement autour d'Atsushi Onita, un "heel" faisait surface battait tout le monde dans le "roster" avant de perdre dans un match "Hardcore" souvent inédit, contre Atsushi Onita devant une foule à fond derrière le héro qu'était Onita.

Le visage de la Frontier Martial-Arts Wrestling

Si Hayabusa était populaire, il ne l'était pas assez pour assumer le rôle qui était le sien, celui de visage de la FMW, un véritable fardeau qui devait le forcer à mettre son corps en danger dans des matchs toujours plus violent, comme l'avait fait Atsushi Onita avant lui. Mais à la suite de sa défaite conte Atsushi Onita, les fans avaient le sentiment qu'Hayabusa n'était pas aussi bon qu'Onita, les fans ne s'intéresse pas à Hayabusa et la FMW a du mal à vendre mille places, dès le départ d'Onita, les fans présent ne viennent que voir les matchs de Megumi Kudo (fer de lance de la division féminine de la FMW depuis 1990) et partent après, laissant les "Main Event" devant des salles presque désertes.

C'est à ce moment que Hayabusa créer son autre prise de finition célèbre le "Falcon Arrow" (une sorte de "Suplex"), c'est à l'aide de voltige et de prise de risque mélangeant "Hardcore" et "High Flying" que Hayabusa conquérit petit à petit le cœur des fans. Hayabusa rivalise contre de nombreux catcheurs tel que The Gladiator (aussi connu sous le nom de Mike Awesome), ou W*ING Kanemura (un ancien catcheur de la W*ING qui avait rejoins la FMW plutôt que la IWA Japan), il fait souvent équipe avec Masato Tanaka. Mais rapidement une rivalité se met en place, Ricky Fuji doute des capacités d'Hayabusa en tant que visage de la FMW et créer son groupe "heel" qu'il nomme Lethal Weapon. Que ce soit dans des matchs "Hardcore" ou simple Hayabusa donne le meilleur de soi même, au péril de sa vie, il sacrifie son corps (il arbore de nombreuses cicatrices sur tout son corps) dans l'espoir de garder la FMW en vie et de lui redonner la gloire qu'elle a connu sous Atsushi Onita. Profitant du manque de popularité de la FMW, sa rivale la IWA Japan prend de l'importance et décide d'organiser un show au Kawasaki Stadium (l'arène que la FMW utilisait pour ses show important), le King of the Deathmatch Tournament avec en finale un "Exploding Barbed Wire Match", type de match emblématique de la FMW, entre Terry Funk et Cactus Jack (la IWA Japan ferme peu après). Lors du show anniversaire de la FMW le 5 Mai 1996, Hayabusa fait équipe avec Masato Tanaka pour affronter l'équipe qui représente l'ancien président de la IWA Japan, Victor Quinones (en réalité il avait rejoins la FMW, après la fermeture de sa fédération), l'équipe était composé de Mr. Pogo et Terry Funk, et le gagnant du match recevait 1 millions de yen (environ 7 000 euros) du perdant, dans un "No Rope Exploding Barbed Wire Match", comme l'année précédente, Hayabusa livre un match très violent, sautant par dessus les fils barbelés plaçé au sol, ou effectuant une "Suplex" sur Terry Funk pour le plaçer sur les barbelés explosif, mais Hayabusa reçois le tombé de Terry Funk, Atsushi Onita qui apparait à l'écran pour la première fois depuis sa retraite crie sur Hayabusa dans les vestiaires, il lui dit qu'il doit devenir un homme pour pouvoir porter la FMW sur ses épaules. Lors du match Hayabusa se blesse, ce qui l'éloigne des rings. Jushin Liger propose à Hayabusa de le rejoindre à la New Japan Pro Wrestling, et lui promet qu'il deviendra une star de la division "Junior Heavyweight" en très peu de temps, mais Hayabusa refuse, par loyauté pour la FMW. C'est à l'aide de match très technique (par exemple son match contre The Great Sasuke en 1996) ou très violent (par exemple le "Tag Team Match" avec Masato Tanaka contre Mr. Pogo et Terry Funk) que Hayabusa réussit à convaincre les fans de son talent pour le catch "Hardcore" mais aussi plus classique et a ramener les fans de la FMW à s'intéresser à la fédération. En Mars 1997, Hayabusa devient le premier catcheur n'ayant pas de contrat à lutter pour la All Japan Pro Wrestling depuis des années, durant son passage à la AJPW il remporte le "All Asia Tag Team Championship" avec Jinsei Shinzaki (connu sous le nom de Hakushi à la WWE) en 1999, ou ils sont devenu la seule équipe à ne pas avoir de contrat avec la AJPW à remporter le tire, durant son passage il affronte des catcheurs aujourd'hui reconnu parmi les meilleurs de cette époque comme Mitsuharu Misawa, Kenta Kobashi, Toshiaki Kawada, Akira Taue ou Jun Akiyama. Il gère sa carrière à la FMW et à la AJPW parrallèlement.

Mais pour devenir une légende digne de ce nom, il faut un rival digne de ce nom, là ou Misawa avait Kawada, et Hulk avait Andre the Giant, Hayabusa avait Mr. Gannosuke, qui effectuait son retour à la FMW. La rivalité va porter la FMW jusqu'à sa fermeture, elle débute le 27 Avril 1997 avec un "Hair vs Mask" entre Hayabusa qui remettait en jeu son célèbre masque et Mr. Gannosuke qui avait une longue chevelure teint en blond, Hayabusa remporte la victoire au terme d'un très bon combat entre les deux amis d'enfance. Plutôt que de lui couper les cheveux Hayabusa propose à Mr. Gannosuke de faire la paix et de ne pas se couper les cheveux, Mr. Gannosuke refuse et attaque Hayabusa, pour lançer la rivalité la plus connu de la FMW. Le 30 Avril 1998, après plus d'un an de rivalité, Mr. Gannosuke remet en jeu le titre majeur de la FMW, contre Hayabusa, au terme d'un autre excellent match entre les deux, Hayabusa remporte pour la première fois le titre majeur de la FMW. Lors du "pay per view" de la Extreme Championship Wrestling Heatwave 98 le 2 Août 1998, Hayabusa donne son seul match à la ECW, il fait équipe avec son partenaire régulier, Jinsei Shinzaki pour affronter les champions par équipe de la ECW, Rob Van Dam et Sabu, malgré une défaite pour Hayabusa et Jinsei Shinzaki le match est sans aucun doute l'un des meilleures de l'histoire de la ECW. Du côté de la FMW, Hayabusa entre en rivalité contre un clan nommé Team No Respect (formé entre autres par Mr. Gannosuke, Jado et Kodo Fuyuki), n'arrivant pas à battre Team No Respect, Hayabusa annonce qu'il va laisser son côté sombre le diriger, donnant naissance à sa nouvelle "gimmick" Darkside Hayabusa, sa musique d'entrée est remixé pour l'occasion et une intro est ajouté ou il dit « Welcome to the Darkside » suivit d'un rire maléfique, son masque n'est plus le même que celui qu'il portait en tant que Hayabusa. La rivalité contre Team No Respect dure jusqu'en 1999, ou Darkside Hayabusa fait également sa dernière apparition. Peu après la fin de la rivalité, une cérémonie de départ est organisé pour Hayabusa, qui décide de mettre fin à la "gimmick" d'Hayabusa, c'est également à ce moment que la FMW décide de ne plus s'orienter vers le catch "Hardcore" mais d'adopter un catch dit "Sport Entertainment" sur le modèle de la WWF (aujourd'hui WWE) et de la popularité de l'"Attitude Era" aux États-Unis, avec comme principal "booker" Kodo Fuyuki (un ancien catcheur de la AJPW, connu pour avoir formé l'équipe Footlose avec Toshiaki Kawada dans les années 1980), la FMW interdit à ses lutteurs d'apparaîtres ailleurs, mettant fin au "run" d'Hayabusa à la AJPW. Hayabusa avait cependant réalisé l'impossible en permettant à la FMW de survivre, et de conserver sa place de fédération majeur au Japon après le départ d'Atsushi Onita, en apparaissant pour deux fédérations et en sacrifiant son corps, Hayabusa a donner une seconde vie à la FMW.

L'autre visage d'Eiji Ezaki

Eiji Ezaki effectue ses débuts sous sa nouvelle "gimmick", il ne porte plus de masque, à les cheveux teints, même sa prise de finition n'est plus le "Phoenix Splash" ou le "Falcon Arrow", il utilise désormais le "H Edge". Mr. Gannosuke va reprendre le masque de Hayabusa, et une rivalité entre H et Hayabusa (Mr. Gannosuke) va débuter, portant la FMW dans la pire période de son existence, des stipulations de match ridicule vont être créer tel que le "Anus Explosion Deathmatch" ou le "Stick and Stuff Food Coffin Deathmatch". Les fans vont quand même continuer de regarder la FMW, principalement (voir uniquement) pour Eiji Ezaki que ce soit en tant que H ou que Hayabusa, Ezaki a obtenue l'une des "fan base" les plus fidèles, grâce à son travail irréprochable jusque là.

H et Hayabusa (Mr. Gannosuke) s'affronteront dans le "Anus Explosion Deathmatch", pour gagner il faut placer des pétards dans l'anus de son adversaire, Hayabusa (Mr. Gannosuke) va remporter la victoire, laissant H avec les pétards dans l'anus accroché au coin. Le 23 Novembre 1999, à lieu la revanche entre H et Hayabusa (Mr. Gannosuke) avec pour arbitre spécial, Shawn Michaels (connu pour son passage à la WWF/E et qui avait pris sa retraite à cause d'une blessure quelques années plus tôt). Durant ce match H utilise les prises qui ont rendu célèbres Hayabusa, comme le "Phoenix Splash" ou le "Falcon Arrow", tout en gardant ses nouvelles prises comme le "H Edge" ou le "H Thunder", H remporte le match, au terme de l'un des meilleurs de la FMW, après le match Shawn Michaels les félicite pour le match qu'ils viennent de donner, après le discours de Shawn Michaels, H et Mr. Gannosuke se serrent la main entérrant la hache de guerre. Les deux anciens rivaux remporteront les nouveaux titres par équipes de la FMW les "WEW World Tag Team Championship", (WEW signifie "World Entertainment Wrestling"), l'alliance entre les deux anciens rivaux ne dure pas. Le 23 Juillet 2000, Eiji Ezaki met fin à la "gimmick" de H pour redevenir Hayabusa, car Hayabusa plaît plus au fans que H. Le 5 Mai 2001, lors du show anniversaire de la FMW, Hayabusa et The Great Sasuke affronte les champions par équipes, Tetsuhiro Kuroda et Mr. Gannosuke, dans un "Octagon Exploding Cage Match", un match célèbre qui voit The Great Sasuke effectuer un "Senton" droit dans la cage explosif. Hayabusa et The Great Sasuke remporte le match et les titres par équipes, ce match célébrait également les 10 ans de carrière d'Eiji Ezaki, qui avait fait ses débuts lors du show anniversaire de 1991. Pendant encore cinq mois, Hayabusa continue de porter la FMW sur ses épaules, rivalisant contre Tetsuhiro Kuroda ou Mr. Gannosuke. Le 22 Octobre 2001, la FMW décide de débuter une nouvelle rivalité pour sa fer de lance. Avant un match dans le "Main Event" du show contre Mammoth Sasaki, un personnage mystérieux et masqué annonce à Hayabusa qu'il n'a que trop combattu et que sa carrière ne durera pas plus de deux ans au grand maximum. Lors de son match contre Mammoth Sasaki, Hayabusa "botch" un "Springboard Moonsault" prise qu'il avait réaliser des centaines voir des milliers de fois auparavant et qui comptait parmi ses prises de signature, ce "botch" cause la chute d'Hayabusa sur sa nuque, il ne peut plus bouger, personne ne comprend ce qu'il ce passe sur le coup, Mammoth Sasaki continue de frapper Hayabusa toujours au sol, qui était déjà tombé sur la nuque, lors d'autres occasions dans sa carrière, mais qui avait combattu la douleur et qui avait continuer le match. Lorsque tout le monde comprend ce qu'il ce passe les catcheurs, commentateurs et même le président Shoichi Arai se précipite sur le ring pour venir en aide à Hayabusa aduler par les fans, mais aussi par ses collègues dans les vestiaires, mais il est déjà trop tard, Hayabusa demande à avoir un micro et dit « Tout le monde, je suis vraiment désolé. Sa va probablement un long moment pour revenir [dans le monde du catch], mais, je veux revenir. Je pense que je veux revenir, donc s'il vous plaît n'abandonnez pas la FMW, que j'ai aimé au péril de ma vie. » Avant d'être amener d'urgence à l'hôpital, pour la dernière fois.

« The Bird that never dies »

Hayabusa apprends qu'il ne pourra peut être plus jamais marché, lui, le voltigeur masqué, fer de lance de la FMW, Hayabusa laisse à nouveau la place à Eiji Ezaki. Les fans ne peuvent plus supporter le produit de la FMW sans Eiji Ezaki, la FMW ferme ses portes et Shoichi Arai se suicide en se pendant à sa cravate dans un parc, pour payer ses 2 million de dollars de dette aux Yakuza, grâce à son assurance vie (ce n'est pas suffisant, pour rembourser les Yakuza). Eiji Ezaki avait l'impression que tout était de sa faute : la perte de son ami, la fin de la FMW, en plus de ne plus pouvoir se déplacer, il avoue qu'à ce moment il souhaitait mourir, s'envoler une dernière fois pour mettre fin à ses jours.

Malgré tout Eiji Ezaki surpasse cette épreuve difficile et sort de l'hôpital en fauteuil roulant, ne pouvant plus marcher. Eiji Ezaki, Jinsei Shinzaki et Mr. Gannosuke créer leur propre fédération, qu'il nomme Wrestling Marvelous for Future (ou WMF, les initials de la FMW à l'envers), mais la fédération ne rencontre pas le succès et ferme assez vite, Jinsei Shinzaki deviendra le président de la Michinoku Pro Wrestling, et Mr. Gannosuke servira d'entraîneur à la Ice Ribbon une fédération de "Joshi Puroresu", quant à Eiji Ezaki il deviens chanteur. Profitant de son temps libre pour assister à des shows de catch, dont certains de la WWE, ou lors de ses passages, de nombreux catcheurs (tel que Edge, Lita, John Cena, Alberto del Rio, Vince McMahon ou Jeff Hardy, parmi tant d'autres) profitent de sa présence pour rencontrer l'homme derrière la légende, qu'est Hayabusa. Depuis sa blessure Eiji Ezaki a enregistré de nombreux albums dont un avec Dragon Kid (catcheur de la Dragon Gate et ancien arbitre de la FMW). Mais la chanson la plus célèbres de Eiji Ezaki est Gambatte, un mot japonais qui signifie ne renonce jamais, fait toujours de ton mieux. Ce simple mot résume la vie et la carrière de Eiji Ezaki, pas assez imposant pour devenir catcheur, il a toujours combattu pour réaliser son rêve, même quand tout les espoirs de la FMW reposait sur lui après le départ d'Atsushi Onita, Hayabusa a sacrifié son corps pour offrir ce que voulait les fans, le transformant en une icone du catch japonais. Eiji Ezaki continue de ne pas renoncer, et fait de son mieux pour pouvoir récupérer l'usage de ses jambes pour donner à ses fans ce qu'ils attendent patiemment depuis maintenant plus de treize ans, un retour sous le costume d'Hayabusa, ne serait ce que pour un dernier match. Retour qui semble ce préciser, puisque très récemment, Eiji Ezaki à subit une opération et à récupérer l'usage de ses jambes, il est désormais capable de se déplacer sans ses béquilles, de plus Atsushi Onita, fondateur de la FMW, à annoncer vouloir faire revivre sa promotion dans série de show, sous le nom de FMW Revival, lors de la conférence de presse durant laquelle les shows étaient annonçé, Hayabusa était présent. Le FMW Revival semble être le moment propice au retour du 'Flying Assassin', car comme Eiji Ezaki l'a dit lui même en créant la "gimmick" d'Hayabusa il est « l'oiseau qui ne meurt jamais ».

Hayabusa Catch Hardcore Catch Puroresu