All In - Fantasy Booking #2 : Omega vs Lethal & Ibushi vs Mysterio !

Remplir une salle de 10 000 personnes était un pari risqué pour Cody et les Young Bucks. Surtout quand cette épreuve devait être réalisée par eux-mêmes, sans aucune fédération les aidant financièrement. Mais grâce à l'empire qu'ils ont crée autour d'eux, comme ils l'ont déclaré dans le premier numéro de la nouvelle web-série documentaire All Us, c'est en batissant une fan-base toujours grandissant qu'ils ont réussi cet exploit - une fan-base prête à tout pour soutenir leurs catcheurs favoris. Tout était une histoire de "drawing power" pour pouvoir réussir ce défi. Et ce qu'ils ont accompli n'avait jamais été fait depuis plus de vingt ans en dehors de la WWE.

♦ All In : Le "fantasy booking" du rédac' chef de The Alt

Et maintenant l'attente n'a jamais était aussi grande. C'est un évènement que j'attends tout particulièrement, tant le show est hypé depuis plusieurs mois maintenant avec les Being The Elite et récemment les All Us. Surtout qu'on ne sait pas encore vraiment la carte : peut-être qu'on ne la connaîtra que le jour même comme Cody et les Young Bucks ont déclaré dans All Us. Quoi de mieux donc que d'imaginer cette hypothétique carte ainsi ?

Le trio nous vend All In comme un "sentiment" et disent que ce sera une "fête". J'espère personellement que le show et les matches ne seront tout de même pas trop relâchés pour autant. Mais si le show est efficace et fait encore plus de chiffres, il pourrait bien y'avoir la possibilité de faire d'All In un show annuel selon le désir des Bucks et Cody. Je me suis donc penché, pour cette seconde "fantasy card" de All In, pour une carte regroupant les principales intrigues de Being The Elite parmi d'autres matches qui eux n'ont pas de rapport mais qui pourraient laisser une empreinte, tout comme ce show en laissera certainement une dans l'histoire du catch indépendant !

♦ Pour suivre l'actualité sur All In, abonnez-vous au Facebook de The Alt

Détails :

  Annonceur : Il a été déjà annoncé officiellement que Bobby Cruise (ROH) et Justin Roberts (ex-WWE) alterneront les rôles pour présenter les matches et les catcheurs. Par ailleurs, Sean Mooney (ex-WWF) et Alicia Atout (Impact Wrestling) se chargeront des promos et interviews pour les segments "en coulisses"...

  Commentateurs : De même, la table des commentateurs accueillera un trio : Don Callis (NJPW & Impact Wrestling), Ian Riccaboni (ROH) et Excalibur (PWG).

  Diffuseur : Twitch, AXS TV ou Youtube.

Flip Gordon vs. Brian Cage

Image associéeContexte : Après de multiples essais ratés, Flip Gordon obtient enfin son booking pour All In de la bouche de son plus grand détracteur, Cody.  Au cours des prochains épisodes de Being The Elite, Flip lui demande qui il serait censé affronter le 1er septembre sans avoir de réponse. Entre son bonheur d'être booké et la peur de l'inconnu, Flip commence à se poser des questions : d'autant plus que lors de l'épisode BTE précédant le show, Cody lui annonce qu'il aura l'honneur d'ouvrir le show !

Flip Gordon arrive donc tout souriant, ouvrant effectivement le show, même si une lueur d'anxiété se lit sur son visage. Il attend son adversaire, quand la musique de 'The American Nightmare' retentit. Encostumé comme à son habitude, Cody remercie tous les fans présents d'être venu et assure qu'il ne va pas s'éterniser. Comme Flip peut le constater, il ne sera pas lui-même son adversaire - d'autant plus qu'il est déjà occupé ce soir. Il est là simplement pour l'annoncer. Il avoue d'abord que s'il avait été booké, c'était seulement grâce à Brandi qui a réussit à le convaincre ... à condition qu'il puisse choisir lui-même son adversaire. Ce dernier n'est pas simplement un homme ... mais une machine : Brian Cage ! Cody déclare qu'il allait lui faire payer les avances qu'il avait faites à Brandi ! Il pouvait se réjouir d'être à All In, mais il pouvait être garanti qu'il n'en ressortirait pas indemne !

Narration : Lorsqe le match commence, Cage décapite direct Flip Gordon d'une énorme Lariat ! Cage est ici pour l'argent et pour faire le sale boulot de Cody. Il passe donc à tabac le frêle Flip dans les règles : Powerbombs, Superplex, multiples envois contre les barrières à l'extérieur, etc. On se demande si Flip ne regrette pas ce booking. Gordon arrive parfois à se débattre avec quelques envoies, mais se fait à chaque fois interrompre par la force de l'imposant Cage.

Après un F5 à travers la table des commentateurs, Flip se dégage malgré tout. Cage se prépare alors à exécuter sa Weapon X  ... mais Gordon le renverse pour un compte de trois ultra-rapide ! Flip tient à peine debout mais il a le sourire. Malheureusement un Cage mécontent lui assène une grosse Lariat derrière la nuque et exécute sa Weapon X. Il quitte ensuite le ring sous les huées du public. Après quelques minutes, Flip, quant à lui, se relève sous les applaudissements d'un public qui reconnaît le cœur et la combativité qu'il a eu pendant tout ce match.

Victoire : Flip Gordon

Street Fight : Hangman Page vs Joey Ryan

Résultat de recherche d'images pour "joey ryan hangman page being the elite"Contexte : Les Young Bucks ont tourné le dos à Hangman Page. Après de nouvelles preuves accablantes contre lui, ils ont été à deux doigts de le déprogrammer d'All In.

Page leur a cependant rappelé qu'eux aussi avait participé au "meurtre" d'une personne (Adam Cole). De plus, Joey Ryan, revenu d'entre les morts, ne saurait refuser l'occasion de se venger. C'est donc seul que Page doit affronter le revenant Joey Ryan, remonté comme jamais !

Narration : Les deux arrivent en tenue casuelle, adéquate pour un combat de rue. Joey Ryan entre le premier mais se fait attaquer par derrière par le psychopathique Page. Il l'étrangle avec sa corde fétiche et le traîne sur la rampe d'entrée. Il lui hurle : "cette fois, tu vas être mort pour de bon !". Il lui assène ensuite plusieurs coups de chaises dans le dos. Mais il se fait enfin contrer quand il tente une Suplex à l'extérieur du ring sur un tas de chaises.

Reprenant difficilement son souffle, Joey Ryan balance quelques coups de couvercles de poubelle sur la tête de Page pour le renvoyer sur le ring. La cloche sonne enfin mais Page profite que Joey revienne sur le ring pour taper la corde, lui infligeant ainsi un coup dans l'entre-jambe. Vicieux, Hangman dérouille ensuite Ryan à coups de poubelle Après un Buck Shot, il n'effectue pas le tombé, préférant rechercher sa corde pour continuer de l'étrangler. Rick Knox dit alors à Page de se calmer mais ce dernier lui met une droite à Knox et un coup dans les côtes ! Page se rend à l'extérieur pour chercher une table et l'installe à l'intérieur du ring. Il rélféchit quelques secondes, quitte à nouveau le ring pour revenir avec un sac de punaises qu'il verse sur la table.

Il se prépare alors à exécuter son Rite Of Passage depuis la troisième corde dessus quand il est interrompu par une musique, celle de la star de la série Arrow, Stephen Amell ! Il essaye alors de raisonner Page, lui faisant perdre du temps et le déconcentrant. Joey Ryan en profite pour lui asséner un Low-Blow, puis un autren avant de l'éclater sur la table avec une Superplex ! Rick Knox, mal en point, fait le compte victorieux.

Victoire : Joey Ryan

Women's Gauntlet Match : Tessa Blanchard vs. Mia Yim vs. Penelope Ford vs. Chelsea Green vs. Madison Rayne vs. Britt Baker vs. Santana Garrett vs. Leva Bates vs. Mandy Leon

https://scontent-sea1-1.cdninstagram.com/vp/d7c328455710c43612efb639965b973f/5B4CEC20/t51.2885-15/s480x480/e35/c0.19.576.576/26278158_140471173415186_3881736865975369728_n.jpg?ig_cache_key=MTY5MzA1OTQ0NTA0NjQ0MjE0Mw%3D%3D.2.c Contexte : En savoir plus (A noter que Deonna Purazzo, parmi les premières lutteuses à avoir été signées pour All In, a été déprogrammée suite à sa signature à la WWE récemment.)

Narration : Chelsea Green et Madison Rayne débutent ce Gauntlet Match. Après six bonnes minutes de combat acharné, c'est la plus expérimentée de deux lutteuses d'Impact Wrestling, Madison Rayne, qui l'emporte. Après avoir éliminé Green, elle élimine Mandy Leon puis Penelope Ford. Mais Madison Rayne, épuisé, laisse sa place à la moins connue mais prometteuse Britt Baker.

Cette dernière écarte, à la surprise générale, la populaire 'Blue Pants' Leva Bates et l'incontournable du circuit indépendant, Santana Garrett ! Seulement, une fois qu'entre Tessa Blanchard, les choses sérieuses commencent : elle s'impose face à Britt Baker au bout d'une quinzaines de minutes. Epuisée, elle attend une autre star de la scène indépendant et dernière lutteuse du Gauntlet, Mia Yim. Les deux femmes se livrent un affrontement dantesque, continuant même en dehors du ring. Au bout de 17 minutes, Mia Yim terrasse enfin la très résistante et ambitieuse fille de Tully Blanchard, membre d'origine des Four Horsemen.

Post-match : Yim relève respectueusement son adversaire. Blanchard accepte, semblant ravaler sa fierté ... avant de lui porter un Piledriver, une fois son dos tourné, sous une huée générale du public !

♦ Victoire : Mia Yim 

Lucha Rules Match : ACH & Lucha Bros (Rey Fenix & Penta El Cero M) vs. STRONGHEARTS (CIMA, T-Hawk & Gao Jingjia)

Résultat de recherche d'images pour "STRONGHEARTS wrestling"Contexte : Pendant que le bien connu CIMA entraîne le roster de l'Oriental Wrestling Entertainment, nouvelle promotion indépendante #1 en Chine (avec qui la Dragon Gate est partenaire), son disciple, T-Hawk, a formé un groupe appelé STRONGHEARTS. Outre CIMA et T-Hawk, il est constitué d'El Lindaman, Takehiro Yamamura, les Rascalz, Zachary Wentz & Dezmond Xavier (actuels champions par équipe de la Pro-Wrestling Guerilla), ainsi que Gao Jingjia, élève de CIMA et principale star de l'OWE.

Ce groupe, bien que lié à la Dragon Gate, accepte des "bookings" internationalement : ils officient par exemple à la Wrestle-1. Même s'il reste peu probable que le groupe soit booké ici, on peut toujours rêver (c'est à ça que sert un "fantasy booking" !) et cela pourrait diversifier un peu le show (à l'image du 6-Man Tag de la Michinoku Pro à ECW Barely Legal, son premier PPV en 1997). Après tout, CIMA et T-Hawk sont bien bookés pour le Battle of Los Angeles Tournaments quelques semaines après, donc sait-on jamais : le reste de STRONGHEARTS pourrait suivre pour un match hors tournoi.

Narration : Plusieurs minutes de séquences folles de créativité in-ring sont déjà passées entre les six catcheurs : le public est chaud, il sent la fin arriver. Pentagon se fait envoyer à l'extérieur après un Dropkick de CIMA, qui en profite pour partir en Suicide Dive. T-Hawk essaye de finir ACH mais ce dernier le contre dans sa tentative de BT Bomb et exécute son combo Backbreaker-German Suplex ! Alors qu'il enchaîne avec le tombé, le jeune Gao Jingjia lui écrase le ventre avec un Springboard Double Stomp ! Fenix revient pour interrompre son tombé, puis tente un très gros Rolling Cutter mais Jingjia arrive à l'intercepter et l'envoie dans CIMA. Celui-ci exécute son Crossfire, complété par un 450° Splash de Gao Jingjia assisté depuis le dos de CIMA !

Victoire : STRONGHEARTS

Marty Scurll vs. Kazuchika Okada 

Résultat de recherche d'images pour "marty scurll entrance"Contexte : En coulisses, juste avant le match, les frères Jackson essaient de rassurer Marty Scurll, stressé par son match à venir, face à un adversaire de la trempe du 'Rainmaker'. Ses amis le rassurent, lui disent qu'il mérite un match de ce calibre, ayant été la star de Being The Elite depuis son arrivée. Ce soir s'il veut battre le plus grand IWGP Heavyweight Champion de l'histoire, il va devoir être sérieux et sortir la meilleur performance possible !

Narration : Lorsque la rencontre débute, un très sérieux et concentré Marty Scurll essaye de surprendre Okada avec des techniques de "british wrestling". Le 'Rainmaker' apprend vite, s'en sort et défie du regard son adversaire - qui ne lui rend pas, de peur d'être déconcentré.

Scurll reprend le dessus et se concentre sur le cou d'Okada. Ce dernier s'en sort une nouvelle fois après un Heavy Rain et tente d'enchaîner avec son Red Ink mais il se fait attraper les doigts ! 'The Villain' les lui cassent et les piétinent avec cruauté. L'Anglais continue avec des Neckbreakers et un STF.

Okada n'est peut-être plus invincible mais il lui en faudra plus. Il renverse la situation et commence à dérouler ses combos : Diving Elbow Drop, Rainmaker Pose et ... Marty le roule dans un Roll-Up et, avant même qu'Okada n'est le temps de se relever apèrs le compte de deux, se relève et lui explose la mâchoire avec un Superkick.

Il s'apprête à l'étreindre dans son fameux Chicken Wing, sans avoir même fait sa mimique gestuelle avant, mais n'arrive pas à rejoindre ses doigts pour fermer complètement. Okada se dégage et attrape son bras pour exécuter une Rainmaker Lariat mais Marty passe en dessous et repart dans un Chickenwing qui surprend Okada, cadenassant cette fois la prise ! Après de longues secondes de suspens, Kazuchika Okada attrappe une corde forçant Marty à passer à côté de la plus grosse victoire de sa carrière. Furieux, il s'élance dans les cordes pour une Lariat finale mais son adversaire le surprend avec un énorme Dropkick ! Il enchaîne avec un Tombstone Piledriver, pour le finir avec un Rainmaker fatal qui touche sa cible.

Victoire : Kazuchika Okada

A LIRE : Top 10 des meilleurs "theme songs" du catch alternatif

NWA World's Heavyweight Championship - 2/3 Falls Match : Nick Aldis © vs. Cody

Résultat de recherche d'images pour "cody nick aldis"Contexte : Constatant l'incapacité de Cody de reprendre le titre de champion du monde de la RIng of Honor pour remplir leur marché, Nick Aldis refuse de défendre son propre titre à All In. Propriétaire de la NWA, le leader des Smashing Pumpkins, Billy Corgan, ne l'entend pas de cette oreille là : s'il a trop peur de perdre sa ceinture, autant qu'il soit destitué de son statut de champion. Un champion qui n'accepte pas de défendre son titre, peu importe l'endroit, le moment ou l'adversaire, ne le mérite pas. Quand l'événement débute, l'avenir de ce match de championnat reste (officiellement) incertain ...

A l'heure prévu pour le match, Cody entre le premier aux côtés de la belle Brandi, tous deux le visage soucieux des organisateurs face à l'imprévu. Quelques secondes avant, en coulisses, Cody n'avait pas réussi à obtenir la moindre information de la part de Billy Corgan lui-même ... Finalement, après quelques minutes silencieuses gênantes, la musique de Nick Aldis retentit. Le champion est mécontent au possible, se dirigeant directement vers Cody la ceinture en l'air. Pour alléger la tension palpable, celui-ci décide de prendre la parole : il a une proposition à faire au 'Dealer'. Il a vu Aldis se pavaner pendant des mots avec cette ceinture légendaire, montrant quel fier et combattif champion il est. Un homme tel que lui, respectueux de l'histoire, serait à même de défendre son titre à l'ancienne - aux meilleurs des trois tombés ! Pris au dépourvu, Aldis n'a d'autre choix que d'accepter !

Narration : Un Cody très chaud - et opportuniste - remporte rapidement le premier tombé au bout d'une dizaine de minutes. Aldis tente de se remettre dans la course mais 'The American Nightmare' le surprend avec un Moonsault. Le public croit l'affaire réglée mais Aldis se dégage. Cody tente ensuite un Cross Rhodes mais Aldis renverse la prise et le projette contre l'arbitre. Il en profite avec un Small Package éclair réussi, sous les huées du public et un Cody très surpris.

Après plusieurs échanges et de longues minutes, un Aldis bien trop confiant se prépape à effectuer un Cross Rhodes. Cody le contre et le place lui-même - seulement deux. Il ordonne alors à son adversaire de se relever : un Bionic Elbow à la Dusty Rhodes, un Final Cut et un dernier Cross Rhodes finissent enfin le 'National Treasure' !

Victoire : Cody

Kota Ibushi vs. Rey Mysterio

Résultat de recherche d'images pour "rey mysterio all in"Contexte :  Avec un retour pls que probable à la WWE sans doute à plein temps, il est probable qu'on ne revoit plus 'El Rey' ailleurs après. Alors, quoi de mieux pour l'une de ses dernières apparitions sur le circuit "alternatif", que de le mettre face au "high-flyer" le plus célèbre au Japon depuis ces 10 dernières années ?

Narration : Comme attendu, le match est très dynamique. Néanmoins, Ibushi domine un Mysterio moins habitué au gros Singles Match dernièrement. Mais c'est le sous-estimé ça, comme quand Ibushi se prépare à exécuter son Last Ride Powerbomb mais que Mysterio roule et place un Yoshi Tonic.

Une fois l'emprise du respect effacée, Kota commence à sous-estimer le luchador et se fait renverser son Last Ride Powerbomb en Yoshi Tonic ! Tombé sur la nuque, Ibushi est alors hébété et le plus expérimenté Mysterio saisit l'ouverture : il combine un Sprindboard Crossbody, obligeant Ibushi à se déporter à l'extérieur, et un West Coast Pop, à l'extérieur depuis le coin. Rey-Rey le ramène à l'intérieur pour un Springboard Hurricanrana mais la force d'Ibushi a raison de lui - il réussit à porter son Last Ride Powerbomb ! Il essaye ensuite d'envoyer Mysterio, tête la première, dans le coin avec son Lawn Dart mais Rey le contre en DDT au dernier moment pour lui écraser la tête dans le coin à sa place.

C'est l'heure du 619 ! Il réussit à envoyer Ibushi, grogui dans les cordes mais Ibushi revient et surprend Mysterio dans sa course avec une Lariat tonitruante. La moitié des Golden Lovers prépare 'El Colibri' pour son combo Running Shooting Star Press-Moonsault mais Rey arrive à placer ses genoux à temps et à le rouler pour un "nearfall". Ibushi lui assène une myriade de coups à une vitesse impressionnante mais Rey esquive son Spin Kick et le renvoie dans les cordes pour un 619 express. Il tente alors d'enchaîner avec un West Coast Pop mais Ibushi se retourne, se baisse et exécute un Pele Kick ! Il ne perd pas une minute et le finit avec son Kamigoye !

Après sa victoire, 'The Golden Star' redress un Rey Mysterio déçu qui accepte la main tendue du Japonais. Les deux posent enfin ensemble sous une ovation du public.

Victoire : Kota Ibushi

NWA World's Heavyweight Championsip - #1 Contender's Battle Royal : Colt Cabana vs. Matt Cross vs. MJF vs. Joey Janela vs. Chico El Luchador vs. The Hurricane vs. Myron Reed vs. Curt Stallion vs. Trey Miguel vs. Ace Romero vs. Ethan Page vs. Brian Pillman Jr.

Résultat de recherche d'images pour "matt cross 2018"Contexte : Après ce match de haut acabit, rien de telle qu'une petite bataille royale pour reprendre un peu nos esprits avant de passer aux plats de résistance. Cette Batte Royal mélange des noms déjà annoncés officiellement pour le show et la convention Starrcast ainsi que quelques noms de la scène indépendante locale de Chicago.

Narration : Après les éliminations de Reed, Miguel, Stallion, Chico, Hurricane, Page, Pillman Jr. et une très dure du plus imposant Ace Romero, il ne reste plus que Cabana, Cross, MJF et Janela dans le "Final Four".

MJF - en bon opportuniste - profite que Joey Janela se soit tourné vers le public pour l'éliminer, presque instantanément, générant la colère de la majorité des fans orésents. Mais passant de trop temps à parader pour les provoquer, MJF se fait lui-même dégager par le natif de Chicago, Colt Cabana !

Il ne reste alors plus que lui et un autre vétéran du circuit indépendant, Matt Cross (alias Son of Havoc, dans Lucha Underground). Après quelques échanges, les deux hommes se retrouvent sur le bord du ring et s'échangent des coups d'avant-bras. Cross réussit à étourdir Cabana, qui s'affesse sur le bord du ring. Matt Cross monte alors sur la troisième corde et, après une hésitation, lui assène un Diving Double Stomp ! Tordu de douleur, Cabana roule sur le sol, octroyant la victoire à Matt Cross - prochain challenger du nouveau champion, Cody !

Victoire : Matt Cross

Ladder Match : The Alpha Club (Chris Jericho & The Young Bucks) vs. SoCal Uncensored (Chris Daniels, Kazarian & Scorpio Sky)

Résultat de recherche d'images pour "chris jericho being the elite"Contexte : Il est désormais temps de passer au premier des deux "co-Main-Events".

SCU (... S-C-U !!!) arrivent les premiers. Comme à son habitude, Scorpio Sky déclare que "c'est la pire ville où il soit jamais allé", tandis que Kaz surenchérit et qu'un Daniels indigné avoue qu'ils sont venus ici sans même connaître leurs adversaires. Les Young Bucks débarquent alors, déclarant à SCU (... S-C-U !!!) qu'ils pouvaient se calmer : leurs adversaires, ce sont eux. Kaz leur signale qu'ils sont en nombre inférieur, et donc qu'ils allaient se faire humilier dans leur propre show et dans cette ville minable.

Matt alors dit à Kaz "wait for..." et Nick ajoute "... It !". Les lumières s'éteignent. Elles se rallument sur un Chris Jericho de dos, affublé d'une veste à l'effigie de l'Alpha Club' et assortie à celles des Young Bucks, désormais de dos eux aussi. Jericho s'empare d'un micro et annonce à Scorpio Sky (dont il écorche le nom évidemment) que ce match va être "le pire match qu'il ait jamais vécu !".

Narration : Les deux trios n'attendent pas de rejoindre le ring et s'empressent de s'échanger des coups sur la rampe d'entrée. Daniels s'empare d'une chaise mais se reçoit un Superkick de Nick et Matt enchaîne avec son Twisting Cutter depuis le bord du ring, sur Kaz. Le trio d'un soir domine pas mal les fiers Californiens du sud avec quelques prises exécutées avec les échelles. Nick effectue notamment un X-Factor sur Scorpio Sky dans le ring, pour ensuite enchaîner avec un Moonsault à l'extérieur et atterrir sur Daniels allongé sur une échelle.

SCU arrivent à revenir quelques minutes plus tard, de manière très agressive, malmenant Jericho sur le ring. Le trio s'attire les foudres du public en faisant couler le sang de 'Y2J'. C'est à cet instant que les Bucks of Jericho reviennent reprendre l'avantage : un More Bang For Your Buck sur une échelle passe très proche de la victoire. La tension est à son comble quand SCU essuient un combo Superkicks-Codebreaker. Y2Jackson décident d'en finir avec un nouveau Codebreaker de Jericho sur Kaz suivi d'un Meltzer Driver des Bucks depuis une échelle !

Victoire : The Alpha Club

IWGP Heavyweight Championship Match : Kenny Omega © vs. Jay Lethal

Résultat de recherche d'images pour "kenny omega vs jay lethal"Contexte : Nous y sommes : deux des meilleurs catcheurs de leurs fédérations respectives, la ROH et la NJPW, vont s'affronter pour le prix que Kenny Omega a si durement mérité, pour clôturer ce show exceptionnel.

C'est un Jay Lethal nouvellement champion du monde de la Ring of Honor et complètement remis de son problème de dédoublement de personnalié, qui a la chance de remporter - peut-être - le Saint Graal et d'accompagner la 'Best Bout Machine' dans ce Main-Event historique.

Narration : Les deux se jaugent pas mal en début de match - non pas que ce soit une première, ils s'étaient déjà affronté dans le tournoi pour couronner le premier IWGP US Heavyweight Champion lors du premier NJPW G1 Special In USA, en 2017.

Lethal essaye de travailler la jambe d'Omega mais ce dernier arrive à le repousser et à exécuter rapidement un Kotaro Krusher. Il chauffe le torse de son adversaire ensuite avec plusieurs Chops, mais après quelques minutes en difficulté Lethal arrive à revenir avec un Dropkick dans la jambe droite d'Omega. Jay se met à travailler dessus, mettant Omega en péril dans plusieurs soumissions et étirements de cette jambe. Il tente une Figure Four Leglock mais le champion le repousse et l'envoie à l'extérieur. Omega enchaîne bien avec un Dropkick entre les cordes pour laisser Lethal à l'extérieur. Les percussions au rythme du Terminator retentissent alors qu'Omega place son Tope Con Giro malgré des difficultés de mobilité. Il renvoie Lethal dans le ring, tente un Crossbody mais il atterrit les côtes sur le genou de Lethal, qui enchaîne avec une Lethal Combinaition. Il tente sa Lethal Injection pour en finir mais se prend un V-Trigger dans la nuque. Omega le positionne pour un One-Winged Angel mais Lethal passe par derrière et lui assène un Chop Block dans sa jambe !

Les deux se rendent donc coups pour coups. Lethal descend sur Omega avec son Diving Elbow Drop mais ce dernier a relevé les genoux : Lethal se relève de douleur et le champion en profite pour le renverser avec un Poison Frankensteiner, suivi d'un méchant V-Trigger ! Il essaye de le mettre sur ses épaules mais Lethal se bat bien. Le champion de la ROH tente un Enzuigiri mais Omega se baisse et lui met un autre V-Trigger dans la mâchoire avant d'en terminer un One-Winged Angel qui touche enfin !

Victoire : Kenny Omega

Post-Match : Après cet excellent Main-Event, Kenny Omega fait son habituel discours, remerciant les fans d'être venus à ce show historique. Même s'il a été la star de ces 25 dernières minutes, il n'est pas la véritable star de ce show et celui qui devrait être le plus acclamé aujourd'hui. Il laisse ensuite les Young Bucks & Cody arriver. Ils remercient alors également le public, regardant le show en personne ou à distance, de les avoir aidé à étendre leur vision du catch indépendant. Ils annoncent qu'ils ont une dernière surprise. Cult of Personality, de Living Colour retentit alors, sous une réaction monstrueuse, pour accompagner l'entrée de nul autre que CM Punk !

Le sourire aux lèvres, il prend enfin le micro et déclare qu'il n'attendait pas un tel accueil et que cela fait du bien d'entendre une telle réaction dans SON élément. Il continue : "j'ai regardé le show en coulisses depuis le début et il faut dire qu'il a ravivé une certaine flamme en moi, quelque chose que je n'avais pas ressenti depuis longtemps. Voir tous ces efforts être récompensé par une place dans la grande histoire du catch, surtout pour deux 'self-made men' et un paireur comme Cody ...". Cody lui répond : "une certaine flamme hein ? Ca veut dire ce que ça veut dire, non ?". Punk répond ensuite sur un signe hésitateur sous les hourras de la foule !

Les Young Bucks concluent le show finalement avec de derniers remerciements, levant les bras de Punk, Cody et Omega, et iniciant un chant "All In ! All In ! All In !".

Catch Indépendant All In Cody The Young Bucks