Review Press #7 : La sélection mensuelle d'articles catch à lire

Golden eliteQuel mois, chers lecteurs ! Côté planète catch, Kenny Omega a rempli sa mission : il a vaincu Okada pour le titre de champion du monde alternatif et a fait jouïr une nouvelle fois Dave Meltzer pour l'amener à un septième ciel composé de sept étoiles. Quant à la WWE, elle dévoile enfin son jeu (et me donne raison), déplaçant ses premiers pions sur l'échiquier de la conquête des dernières parcelles du monde qui lui résistent et même fleurissent sans elle.

Côté The Alt, il n'a pas été de tout repos non plus - dans le bon sens du terme ! Housni, le Sniper, nous a offert un nouvel article record, Ludovic s'est attaqué au cas LinksTheSun (trop occupé pour répondre à nos questions, dommage) et Heisenbergbad finalise un What I Liked This Month de fin de saison aux petits oignons ... Et quant à moi, que d'aventures !

J'ai d'abord officiellement intégré la fine équipe du podcast Catchacast lors d'un live tout en "storyline" et "kayfabe" au bar (le bien nommé) Lucha Libre à Paris. J'ai par la suite interviewé trois stars de NXT - Tegan Knox (aka Nixon Newell) et Dakota Kai de la Team Kick, ainsi qu'Adam Cole (Baybay !) - à l'occasion de la venue du "yellow brand" au Cirque d'Hiver de Paris. (A LIRE ... bien sûr, très bientôt, ici même).

J'y ai initié trois (désormais) nouveaux fans de catch et enchaîné dans la foulée par un podcast improvisé sur NXT et NJPW DOMINION 2018, organisé par Catchacast, aux côtés de M. VoxCatch, Darren Fog, et des sympathiques satyres du podcast Catch'Up. La famille de The Alt s'agrandit et avec elle, ma passion pour le catch. Merci à toutes ses personnes avec qui j'ai partagé de merveilleux moments durant ce "Month of The Year" !

WWE

-- Depuis 2013, la WWE a peu à peu délaissé son fief historique du Madison Square Garden de Manhattan pour le plus moderne (et moins cher) Barclays Center de Brooklyn. Depuis qu'elle boude le MSG, "l'arène la plus célèbre du monde" tente le tout pour le tout pour regagner son attention. Dernière tentative en date : elle a proposé à la Ring of Honor d'investir les lieux en 2019 ... avant que la WWE ne vienne le lui interdire. Mais, comme le remarque habilement Larry Csonka de 411mania, la guerre n'est pas entre les deux compagnies de catch mais entre les deux salles new-yorkaises ... Et dire que l'AAA a loué le MSG aussi : l'espoir fait tout !

 

-- #IToldYouSo ... Again ! Il y a un an et demi, je prévenais mes amis fans de catch indépendant que la WWE se lancerait beintôt dans la reconquête, totale, de la planète catch. Si, à l'époque, certains m'ont traité de conspirationniste (si, si), la première preuve d'ampleur s'est montrée cette semaine. La WWE a officiellement la création de NXT UK, un programme-frère de NXT, pour le territoire britannique. The Indy Corner sent, comme je le sentais, que cette nouvelle ne sera pas forcément bénéfique pour la scène indépendante britannique actuellement en plein "boom" ... Et dire que la WWE compte remettre le couvert avec le Japon et la Pro-Wrestling NOAH ...

 

-- Enfin, nos compatriotes des Cahiers du Catch semblent enfin s'être rendu compte qu'on s'ennuie facilement devant un programme de la WWE ces derniers temps. Par contre, difficile de s'emmerder avec leur argumentation toujours aussi comique dans sa satire, comme ils savent seuls le faire !

NJPW

-- NJPW DOMINION 2018 fut l'un des plus importants (et l'un des meilleurs) shows de catch de l'année. Evidemment, l'une des raisons réside dans le nombre de "stars" qu'a reçu le 2/3 Falls Match marathon entre le désormais ex-champion Kazuchika Okada et Kenny Omega. Un excellent analyse de Voices of Wrestling revient, tout en narration, sur la scène finale de cette historique combat !

 

-- Néanmoins, en parlant de DOMINION, s'il y en a bien qui n'a pas eu une soirée très brillante, c'est bien ce cher Tetsuya Naito. Détrôné par un Chris Jericho psychopathique et déchaîné, le 'Stardust Genius' est un peu au fond du trou et aura bien besoin du G1 Climax 28 pour se remettre d'aplomb. Malgré tout, ses fans résistent. Le passionné (et passionnant) JJ McGee de The Spectacle of Excess explique pourquoi et comment un fan de catch peut avoir autant d'affection pour un catcheur.

Ailleurs

-- Cette semaine, le monde du catch a perdu littéralement un grand homme, d'une énorme importance pour le catch aussi bien américain que japonais. Leon 'Big Van Vader' White nous a en effet quitté à l'âge de 63 ans suite à la complication d'une pneumonie. Ce monstre du ring fut l'un des premiers "gaijins" à avoir une influence de taille sur le Puroresu, aux côtés notamment de Stan Hansen. Et que dire de ses rivalités et matches contre Sting, Mick Foley ou Shawn Michaels ? Ce bon Larry Csonka vous propose de les (re)découvrir au travers d'une nécrologie à la hauteur de cette légende des Rocky Mountains !

 

-- Au sujet des grandes rivalités, il y en a une qui fait particulièrement rage sur le circuit américain. Depuis plusieurs mois, et à cause d'un accident potentiellement mortel bien réel, Eddie Edwards et Sami Callihan n'arrivent pas à se défaire de la haine qu'il ressente l'un l'autre. Voices of Wrestling revient avec efficacité sur cette "blood feud" très sous-estimé, qui a véritablement révélé la capacité "d'acting" de l'excellent catcheur qu'est Eddie Edwards.

 

-- Toujours sur 411Mania, son rédac'chef a une théorie : et si l'acquisition des droits de diffusion de SmackDown Live par la FOX pour un milliard de dollars était une bonne chose ... pour Impact Wrestling ? Si SmackDown, le "B-Show" de la WWE, a réussi à attirer un tel deal, pourquoi pas le show de la compagnie "B" (ou peut-être "C") du circuit américain qui fait tant d'effort actuellement pour remonter la pente ? C'est ce qu'il pressent ou plutôt ce qu'il espère ...

 

-- Sur une note plus légère, pendant que la scène britannique se fait coloniser par Stamford, il est une contrée en Orient qui découvre le catch et déjà en redemande. Une véritable scène indépendante s'est désormais développé en Chine et commence à accaparer ce terrain que la WWE met tant de temps à investir (ou dupera-t-elle sa future nouvelle associé la NOAH - déjà en alliance avec l'Oriental Heroes Legend - là-dessus aussi ?). Encore une fois, c'est Voices of Wrestling qu'il faut lire !

Les podcasts du mois

-- En premier lieu, un petit coucou à mes nouveaux amis de Catchacast qui nous ont offert un portrait d'un jeune catcheur français, toute en introspection et réflexion :

 

-- Et parce qu'on ne change pas une équipe qui gagne, je vous propose d'écouter attentivement le nouvel épisode du plus vulgarisateur (et plus long ?) podcast de catch, How2Wrestling, sur l'un des personnages les plus controversés de l'histoire du catch : le tout premier "wrestling writer", Vince Russo ! (Et, tant que vous y êtes, allez écouter un petit coup de l'épisode de l'Attitude Era Podcast sur l'XWF, la tentative "d'alternative" à la WWF de 2001 de Jimmy Hart, les Nasty Boyz et Hulk Hogan. De l'or en barre !)

Les vidéos du mois

-- La NJPW fait beaucoup de choses bien, mais elle n'est pas parfaite. Et j'en prends pour preuve la vidéo annonçant officiellement (niveau "kayfabe") la promotion d'Harold Meij comme nouveau CEO de la compagnie. Le leit motiv ? WWE-level d'égocentrisme !

 

-- Avant de conclure, et parce qu'il faut le voir pour le croire, je vous présente une cover à l'accordéon du magique Kaze Ni Nare, le thème musical de Minoru Suzuki ... On a rien fait de mieux !

Catch Catch Indépendant WWE NJPW Kayfabe