Hors-série - Il était une fois au Japon : La Joshi Puroresu

Cet article a pour but de compléter "Il était une fois au Japon : La Joshi Puroresu" en mettant en pratique ce que nous avons vu dans l'article principal, je ne vais donc pas simplement exposé une liste des meilleures matchs de l'histoire, mais regrouper des matchs d'époques et de fédérations différentes selon deux thèmes, afin de vous présenter différentes fédérations et catcheuses au travers du travail "in ring".

La All Japan Women's, le Summum du catch féminin

La All Japan Women's Pro-Wrestling (AJW), a proposé pendant plus de trente ans la crème du catch féminin, de nombreux matchs issu de cette fédération sont devenu culte. Mais la AJW est surtout connu pour son produit des années 90, qui profitait de la vague de popularité du catch féminin au Japon, permis grâce au Crush Gals et livrait des shows devant des dizaines de milliers de personnes, et de l'entraînement de Jaguar Yokota sur des "rookies" qui deviendront des stars et donneront certains des meilleures matchs de l'histoire.

10- Chigusa Nagayo & Lioness Asuka vs. Jaguar Yokota & Devil Masami (1984)

Chigusa Nagayo et Lioness Asuka formaient les "Crush Gals", ont peut comparer la popularité qu'avaient les "Crush Gals" à celle qu'avait Hulk Hogan aux États-Unis, et pour preuve écouter les fans japonais généralement calme crier comme le public américain. La popularité des "Crush Gals" ont permis à la AJW de battre des records d'audience (12 points sur l'échelle de Nielsen pour les shows hebdomadaires, à titre de comparaison le record de la WWE durant l'"Attitude Era" est d'environ 8 points). Leurs adversaire ne sont autre que l'excellente Devil Masami et la divine Jaguar Yokota, cette dernière était alors considérée comme l'une des meilleures catcheuses au monde, hommes ou femmes. (le match est en quatre parties, aller sur le site pour voir les autres parties).

9- Bull Nakano vs. Akira Hokuto (1991)

Ce match est pour le titre majeur de la AJW, le "WWWA World Title" détenu depuis un an jour pour jour par Bull Nakano. Bull Nakano qui est surtout connu pour avoir inventé le "Scorpion Cross Lock" (le "PTO" de Paige) a également fait partie du "Gokuaku Domei" (traduction: atroce alliance) de Dump Matsumoto, un clan qui rivalisait contre les Crush Gals à la fin des années 80 et établie le plus long règne du titre majeur de la AJW. Au tout début des années 90, Bull Nakano n'est plus dans le "Gokuaku Domei" et est au sommet de sa popularité. Son adversaire n'est autre que la légendaire Akira Hokuto, l'une des deux prétendantes au titres de Meilleure catcheuse de tout les temps (l'autre est Manami Toyota), mais à cette époque elle n'est encore qu'une jeune catcheuse. Ce match a reçu la note de cinq étoiles par Dave Meltzer.


8- Mariko Yoshida vs. Sakie Hasegawa (1992)

A l'occasion de la Japan Expo 2008, Mariko Yoshida est présentée par Christophe Agius comme « La légende vivante du catch japonais » et il n'y a pas de meilleure manière d'introduire Mariko Yoshida au public français. Dans les années 90, Mariko Yoshida était l'une des meilleure catcheuse de la AJW, utilisant du "High-Flying", cependant elle changera radicalement son style de catch en 1997, lorsqu'elle quitte la AJW pour devenir le visage de la ARSION, de plus elle a participé à l'entraînement de la plupart des catcheuses ayant débuté dans les années 2000 voir la fin des années 90 (Ayako Hamada, Ayumi Kurihara pour ne citer qu'elles). Son adversaire, Sakie Hasegawa a donné de très bon matchs au début des années 90, elle est aussi connu pour avoir interprété Blizzard Yuki, une "gimmick" inspiré du manga éponyme (tout comme Tiger Mask ou Jushin Liger avant elle), qu'elle débutera en 1994 contre Mariko Yoshida. Ce match fait partie du "Japan Grand Prix" 1992 (l'égal du "G1 Climax" pour la AJW).

7- Etsuko Mita & Mima Shimoda vs. Kumiko Maekawa & Tomoko Watanabe (1997)

Si vous aimez les "brawl" Etsuko Mita et Mima Shimoda sont faite pour vous, connu en équipe sous le nom de "Las Cachorras Orientales" (à l'origine un trio avec Akira Hokuto), souvent abrégé en LCO, sont connu pour leur violence et leur sadisme. Ce match est pour les titres majeurs par équipes de la AJW les "WWWA World Tag Team Title" détenu par Kumiko Maekawa et Tomoko Watanabe, alors que la première est encore une jeune catcheuse à ce moment, elle deviendra plus connu pour sa série de matchs contre l'excellente Momoe Nakanishi, Tomoko Watanabe, elle a fait partie du "Gokuaku Domei" de Dump Matsumoto. Comme je vous l'ai dit plus haut, LCO sont connu pour leur "brawl" et la série de match opposant LCO à Kumiko Maekawa et Tomoko Watanabe ne fait pas exceptions que ce soit dans une cage, ou dans ce "2 out of 3 Falls" les quatre femmes vont ce détruire de toutes les manières possibles pour pouvoir toucher à l'or.

6- Kyoko Inoue & Takako Inoue vs. Mayumi Ozaki & Cuty Suzuki (1993)

Mayumi Ozaki et Cuty Suzuki ne sont normalement pas des catcheuses de la AJW, elles faisaient partie du roster de la JWP (Cuty Suzuki est depuis partie à la retraite et Mayumi Ozaki a créer sa propre fédération, la Oz Academy en 1998) la deuxième fédération de catch féminin du Japon. Mais à cette époque la AJW organisait souvent des shows inter-promotionnel, comme par exemple les excellents AJW 'DreamSlam', (ce match est d'ailleurs tiré du premier). Leurs adversaire, Kyoko Inoue et Takako Inoue faisaient souvent équipe sous le nom de "Double Inoue", mais n'ont aucun lien familiaux. Kyoko et Takako ont gravi les échelons de la AJW que ce soit en équipe ou en solo, Kyoko Inoue est aussi connu pour son excellente série de match contre Manami Toyota, et Takako Inoue pour son physique avantageux (elle à failli rejoindre la WWE en 2004). Dave Meltzer à donné la note de cinq étoiles à ce match.

5- Momoe Nakanishi vs. Ayako Hamada (2003)

Au début des années 2000 la AJW n'était plus aussi populaire qu'elle l'était dans les années 90, la plupart de ses têtes d'affiches avaient quitté la fédération à cause de la règle de l'âge limite. La AJW comptait principalement sur la populaire d'un groupe de quatre jeunes catcheuses "Kiss No Sekai" (traduction: le monde des bisoux), inspiré des groupes d'"Idol" qui marchaient à cette époque au Japon, c'est ainsi que Momoe Nakanishi, Nanae Takahashi, Miho Wakizawa et Kayo Noumi se retrouvaient en rivalité contre des catcheuses plus âgées, tout en enregistrant des albums ou en apparaissant dans des émissions de télévision produit par la AJW, tel que "Fighting English" ou elles apprenaient à parler anglais. Momoe Nakanishi n'en reste pas moins très talentueuse et la plupart de ses matchs étaient très bon voir excellent, elle detenait le titre majeur de la AJW "le WWWA World Title" qu'elle défend contre Ayako Hamada, qui n'est autre que la fille du créateur de la "Lucharesu" (un mélange de "Puroresu" et de "Lucha Libre") et l'entraîneur du célèbre Ultimo Dragon, Gran Hamada. Ayako Hamada comptait de grands noms parmi ses entraîneurs que ce soit son père, Gran Hamada ou Mariko Yoshida. Ayako Hamada est aussi connu aux États-Unis pour son passage à la TNA.


4- Manami Toyota vs. Aja Kong (1994)

Je vous ait déjà parlé brièvement de Manami Toyota, que j'ai présenté comme l'une des meilleure catcheuse de tout les temps, en 1994 Manami Toyota est l'une des meilleure catcheuse au monde que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, et pour preuve en 1995 elle est élu "Most Outstanding Wrestler of the Year" qui récompense le catcheur ayant donné les meilleurs matchs tout au long de l'année, elle est  la seule femme à avoir été élu pour cette récompense. Son adversaire est la championne majeur de la AJW, Aja Kong, cependant le titre n'est pas en jeu. Aja Kong est probablement la catcheuse japonaise la plus emblématique pour les occidentaux, connu pour sa stature imposante, elle était malgré tout capable de véritable prouesse technique. Ce match fait partie du premier tour du "V*TOP Five Star Tournament", un tournoi d'une nuit organisé lors de AJW 'Big Egg Wrestling Universe', qui n'est autre que le plus gros show de l'histoire du catch, le show propose plus de vingt matchs, dure plus de 10 heure, et tout sa au Tokyo Dome devant plus de 40 000 personnes, il fut un succès commercial rapportant plus de 4 millions de dollars. Dave Meltzer a noté ce match cinq étoiles.

3- Manami Toyota & Toshiyo Yamada vs. Mayumi Ozaki & Dynamite Kansai (1993)

Comme dit précédemment Mayumi Ozaki n'est pas une catcheuse de la AJW, c'est également le cas de Dynamite Kansai, elles sont toutes les deux des catcheuses de la JWP, ce match est tirée du second 'DreamSlam', un show qui proposait la venue des catcheuses des différentes fédérations de "Joshi Puroresu" pour faire s'affronter les catcheuses des différentes fédérations entres elles. Manami Toyota et Toshiyo Yamada vont défendre les titres majeurs par équipes de la AJW, les "WWWA World Tag Team Title", Toshiyo Yamada était la partenaire régulière de Manami Toyota, les deux c'étaient entraînés ensemble en 1987, sous les ordres de Jaguar Yokota (Etsuko Mita et Mima Shimoda était les deux dernières de cette promotions), Toshiyo Yamada étaient connu pour ses coups de pieds violents. Ce match est un "2 Out of 3 Falls" comme la plupart des matchs pour le titre par équipe de la AJW. Ce match est le second d'une trilogie entre les quatre catcheuses, qui ont donc des comptes à régler, les trois matchs ont reçu la note de cinq étoiles par Dave Meltzer, et celui-ci est élue match de l'année 1993, par le "Wrestling Observer Newsletter".


2- Manami Toyota vs. Kyoko Inoue (1995)

La rivalité entre Manami Toyota et Kyoko Inoue ne date pas d'hier, c'est l'une des rivalités emblématique de la "Joshi Puroresu" de cette époque, les deux femmes ont eu des affrontements que beaucoup considère comme classique, comme par exemple leur match en 1992 pour le "IWA World Women's Title", noté cinq étoiles par Dave Meltzer. Mais celui-ci est le meilleur (et le plus long). En 1995, Manami Toyota est dans son premier règne du titre majeur de la AJW, le "WWWA World Title" qu'elle a gagné des mains de Aja Kong, qui détenait ce titre depuis 1992, et sa rivale historique, Kyoko Inoue obtient une chance de remporter ce titre pour la première fois. Les deux élèves de Jaguar Yokota avaient gravis les échelons en parrallèle, une en faisant équipe avec Takako Inoue et l'autre avec Toshiyo Yamada, elles étaient toutes les deux très talentueuses et populaires chez les fans, de plus le rôle de visage de la AJW était libre depuis le départ d'Akira Hokuto au Mexique. Ce match reçois la note de cinq étoiles par Dave Meltzer et est élue match de l'année 1995 par le "Wrestling Observer Newsletter", et pourtant la même année avait lieu la plus célèbre confrontation entre Misawa-Kobashi et Kawada-Taue, ce qui vous en dit long sur la qualité de ce match.

1- Akira Hokuto vs. Shinobu Kandori (1993)

Shinobu Kandori n'était pas une catcheuse de la AJW, elle était le visage et la fondatrice de la Legends Ladies Pro-Wrestling (ou LLPW), alors que Akira Hokuto était parmi les catcheuses les plus populaires de la AJW, ce match est issu du premier 'DreamSlam' et était vendu comme un « LLPW Founder vs AJW Ace ». Ce match était l'un des matchs les plus attendu du premier 'DreamSlam' puisque les deux c'étaient déjà rencontré et à chaque fois elles avaient failli se battre, il y avait une haine entre les deux (certaines personnes pensent qu'elles se détestaient également en coulisse), la tension était également palpable car l'essence de 'DreamSlam' était de savoir quelle fédération était la fédération dominante de "Joshi Puroresu" et ce match faisait s'opposer deux des plus importantes catcheuses de la "Joshi Puroresu" de cette époque. Dave Meltzer a noté ce match cinq étoiles, et ce match est souvent designé comme le meilleur match de catch féminin dans son ensemble (sans distinction d'époque ou de pays).

Les années 2000, la "Joshi Puroresu" au second plan

En 2005 la AJW ferme ses portes, dans une vague de fermeture de nombreuses fédérations qui avaient acquis une base de fan solide, tel que la GAEA, la ARSION, ou la JDStar. Toutes ces fermetures laisse la "Joshi Puroresu" dans un sale état, les fans se désintéresse du catch féminin et des fédérations plus petites font leur apparition, la "Joshi Puroresu n'a quasiment aucune exposition, les shows se déroule la plupart du temps dans des petites salles qui peuvent accueillir seulement quelques centaines de fans, loin des shows au Tokyo Dome de la AJW. Malgré ce manque de popularité c'est à cette époque que la "Joshi Puroresu" s'exporte hors du Japon, aujourd'hui les catcheuses japonaises se rendent régulièrement au Mexique, à la CMLL (le titre féminin de la CMLL à été détenu par de nombreuse japonaise tel que Bull Nakano, Akira Hokuto, Ayumi Kurihara ou Syuri), aux États-Unis à la SHIMMER, et en France à l'annuel "Japan Expo" (qui a notamment accueilli Mariko Yoshida, Misaki Ohata, Kana ou encore Mio Shirai). Ce n'est que récemment que la "Joshi Puroresu" est en train de regagner en popularité, certaines fédérations décrochent des contrats avec Samurai TV (une chaîne ne diffusant que du catch) pour pouvoir passer leur programme, de plus est créer "Occupation of the Joshi" un show qui récapitule ce qu'il c'est passé dans les différentes fédérations de "Joshi Puroresu" avec des invités à chaque émissions. Malgré sa chute de popularité, les matchs proposés par les différentes catcheuses en reste toujours très bon.

10- Ray & Leon vs. Command Bolshoi & Kyoko Kimura (2014)

Ce match est pour le "JWP Tag Team Title" et le "Daily Sports Women's Tag Team Title", les deux titres par équipes de la JWP unifié, les championnes sont Kyoko Kimura, qui est une "Freelancer" et travail notamment pour la JWP, mais aussi pour la STARDOM ou la Ice Ribbon, elle est connu pour son afro géante (qu'elle n'a plus) et pour ses "Deathmatchs" elle a notamment lutté contre des hommes tel que Abdullah Kobayashi ou Yuko Miyamoto à la Big Japan Pro-Wrestling, la fédération "Hardcore" du Japon, en parrallèle de sa carrière de catcheuse, Kyoko Kimura faisait du MMA à la Pancrase, et Command Bolshoi, une vétéran de la JWP qui lutte dans cette fédération, depuis la création de la fédération en 1992. Aujourd'hui elle est la présidente de la JWP, elle est connu pour s'habiller en clown. Les challengers, Leon lutte pour la JWP depuis 2007, mais avait fait ses débuts à la ARSION en 1999, elle porte un masque et est une "High-Flyer" capable de réaliser des "no rope plancha" ou de courir en équilibre sur la troisième corde, sa partenaire Ray, est une "Freelancer" elle travail pour la JWP sous l'identité de Ray, et à la REINA sans son masque sous la "gimmick" de Lin Byron. Ray est chinoise et a appris le catch avec Tajiri, c'est elle aussi une "High-Flyer". Ce match à eu lieu lors du dernier show de l'année de la JWP, au Korakuen Hall.

www.dailymotion.com/video/x2dlf6m_leon-ray-vs-command-bolshoi-kyoko-kimura-c-jwp_sport (les vidéo Dailymotion ne sont pas supporté).

9- Ayako Hamada vs. Meiko Satomura (2007)

Nous avons déjà parlé de Ayako Hamada qui avait rencontré du succès à la ARSION puis sur les dernières années de la AJW, mais pas de son adversaire Meiko Satomura. Meiko Satomura dirige la Sendai Girls Pro-Wrestling, une fédération assez spécial, car déjà contrairement à la plupart des fédérations de catch japonais, la plupart de ses shows ont lieu à Sendai, et pas à Tokyo ou à Osaka, mais aussi car le "roster" est très petit, puisque seul Meiko Satomura et ses élèves en font partie (Dash Chisako, Sendai Sachiko, Tyrannosaurus Okuda ou Kagetsu) et les membres du "roster" y affronte des "Freelancer", c'est le cas de Ayako Hamada pour ce match. Avant de créer la Sendai Girls Pro-Wrestling, Meiko Satomura c'était fait connaître à la GAEA au début des années 2000, la GAEA était devenu la plus importante fédération de "Joshi Puroresu" avec des catcheuses comme Lioness Asuka, Chigusa Nagayo ou Akira Hokuto, et avait fait une alliance avec la WCW.

8- Kana & Ayumi Kurihara vs. Meiko Satomura & Ayako Hamada (2013)

Ce match a eu lieu lors d'un 'KanAyu produce Show', qui sont les shows produit par l'équipe composé de Kana et de Ayumi Kurihara. En l'occurence le dernier, car Ayumi Kurihara annonçait sa retraite pour l'été 2013. Si vous aimez rechercher des vidéos de catch, vous avez sûrement déjà croisé Kana, à ses débuts elle était connu pour son style proche du "shoot", ses coups de pieds étaient très violent, et Kana n'hésitait pas à attaquer directement le crane de son adversaire, bien que petit à petit elle est devenu plus "safe" sans perdre son côté "stiff" et compte aujourd'hui parmi les meilleures catcheuses au monde, sa partenaire, Ayumi Kurihara qui a appris le catch au côté de Mariko Yoshida, est rapidement devenu populaire parmi les fans de "Joshi Puroresu" pour son esprit combatif. Ayumi Kurihara était très "stiff" à tel point que Steve Corino lui donne le surnom de « Lil' Kawada Girl », en référence à Toshiaki Kawada connu pour être très stiff, le surnom sera adopté par les fans, de plus elle était l'une des meilleures catcheuses post-AJW comme le prouve un autre de ses surnom "The Ace of her Generation", elle était très populaire grâce à son talent mais aussi grâce à sa beauté, et est l'une des premières catcheuses de sa génération à obtenir une popularité "Mainstream". Malheureusement à cause d'une blessure à la clavicule dont elle souffrait depuis 2007, elle décide de prendre sa retraite en 2013.

7- Kana vs. Syuri (2014)

Tout comme Kana, Syuri est connu pour ses coups de pieds violent, en dehors du catch elle fait carrière dans le Kickboxing, elle est d'ailleurs toujours invaincu. Syuri est la protégé de Tajiri, elle à fait une véritable sensation depuis son passage à la SMASH (fédération de Tajiri, qui avait une division féminine, active de 2010 à 2012), en 2014 elle à détenu pas moins de trois ceintures en même temps, dont la ceinture de la CMLL et la ceinture majeur de la REINA, qu'elle défend contre Kana, lors de ce match qui n'est autre que le "Main Event" du dernier show de l'année de la REINA. Les deux femmes ont une longue rivalité qui remonte au temps ou elle luttait toutes les deux pour la SMASH, elles avaient d'ailleurs donné un très bon "Main Event" dans un show de la SMASH en 2012. Mais leur rivalité à la REINA, tourne autour du fait que Kana ait obtenu un poste de pouvoir, abusant de son pouvoir pour remporter le titre par équipe avec Arisa Nakajima (la grosse star de la JWP), à l'issu d'un tournoi en battant Syuri et Lin Byron (Ray sans son masque), après que Lin Byron se soit retourné contre Syuri après avoir été payer par Kana. Le match est annoncé pour décider de la nouvelle championne de la REINA.

6- Ayumi Kurihara vs. Aja Kong (2013)

Comme dit précédemment, Ayumi Kurihara est l'une des meilleures catcheuses post-AJW mais son adversaire à connu l'âge d'or de la AJW, et est même l'une des plus célèbre, puisqu'il s'agit d'Aja Kong. Ce match est pour un show de la Oz Academy, la fédération de Mayumi Ozaki. Jusqu'en 2005, la Oz Academy était une école de catch qui produisait quelques shows rattachés à la GAEA. Mais à la suite de la fermeture de la GAEA, Mayumi Ozaki décide d'en faire une promotions à plein temps, créant le titre majeur en 2006. Aja Kong et Ayumi Kurihara ont été très proche, il n'était pas rare de les voir ensemble, et Ayumi Kurihara chosira même Aja Kong pour participer à son dernier match (un match par équipe). (ne faite pas attention à la longueur du match, je ne sais pas pourquoi, mais le match est en deux fois, après la fin du match la vidéo recommence au début, en réalité le match doit durer une vingtaine de minute)

5- Arisa Nakajima vs. Tsukasa Fujimoto (2014)

Arisa Nakajima est la principale tête d'affiche de la JWP, elle détient le titre majeur le "JWP Openweight Title" depuis fin 2013, après avoir battu Kana. Tsukasa Fujimoto est quant à elle la principale tête d'affiche de la Ice Ribbon, elle détient le titre majeur de la Ice Ribbon le "Ice Cross Infinite Title" depuis l'été 2013. Si ce match à été annoncé c'est parce que les deux fédérations tenaient leur dernier show de l'année au Korakuen Hall, le même jour, il a donc été décidé que dans le "Main Event" du show de la Ice Ribbon, Tsukasa Fujimoto remette son titre en jeu contre Arisa Nakajima, et que lors du "Main Event" du show de la JWP, sa sera Arisa Nakajima qui remettra son titre en jeu. Ce genre de match est très rare, mais a un véritable enjeux, car si Tsukasa Fujimoto perd son titre, il en devient vital pour elle et la Ice Ribbon qu'elle gagne le titre de Arisa Nakajima, sinon la Ice Ribbon n'aura plus de titre majeur, et à l'inverse si Arisa Nakajima perd sa chance lors du premier match, elle doit à tout prix défendre son titre, pour que la JWP conserve son titre majeur.

 

4- Momoe Nakanishi vs. Nanae Takahashi (2005)

Si Momoe Nakanishi c'est fait connaître à la AJW, il faut savoir qu'en 2003 elle quittait la AJW pour devenir une "Freelancer". Quant à Nanae Takahashi, c'était la partenaire régulière de Momoe Nakanishi au sein d'une "Tag Team" nommé "Nana*Momo" mais aussi au sein de "Kiss no Sekai", les deux c'étaient entraînés ensemble en 1996, et avait livré leur premier match l'une contre l'autre, elles avaient gravis les échelons ensemble jusqu'à atteindre le "Main Event" de la AJW. Mais en 2005, Momoe Nakanishi annonce sa retraite dûe à une blessure à la nuque, elle choisie Nanae Takahashi pour son dernier match. Nanae Takahashi qui était alors la championne majeur de la AJW, accepte et va affronter sa meilleure amie pour un dernier match. (ne faite pas attention à la durée du match, la vidéo contient également la cérémonie de retraite de Momoe Nakanishi, mais vous pouvez la regarder, les cérémonies de retraite sont un élément importants de la "Puroresu" c'est toujours plus ou moins la même chose et assez cérémonial).

3- Io Shirai vs. Natsuki*Taiyo (2014)

Ce match est le "Main Event" du show célèbrant le troisième anniversaire de la STARDOM, en Janvier 2014. La STARDOM est créer par Nanae Takahashi, Fuuka (une ancienne catcheuse et mannequin de la Jd') et Rossy Ogawa (le fondateur de la ARSION), elle est rapidement devenu l'une des plus grandes fédérations de "Joshi Puroresu" grâce à l'utilisation de Yuzuki Aikawa, une ancienne "Gravure Idol" (un mannequin érotique, qui ne fait jamais de nue). La STARDOM dispose d'un programme télé sur Samurai TV, en plus de présenter le mensuel "Stardom Cafe" présenté par Yuzuki Aikawa et qui récapitule le mois de la STARDOM. Io Shirai est alors la championne majeur de la STARDOM, après avoir battu Alpha Female en Avril 2013, Io Shirai est connu pour son "High-Flying", la challenger, Natsuki*Taiyo est elle aussi connu pour son "High-Flying", Natsuki*Taiyo est d'ailleurs fan de Momoe Nakanishi ce qui se ressent dans son "In-Ring" et sa musique d'entrée à la STARDOM était la même que celle de Momoe Nakanishi. Natsuki*Taiyo était l'une des meilleures "High-Flyer" féminin du Japon, et détenait alors le "High Speed Title" (un titre défendu uniquement parmi des "High-Flyer", dont Natsuki*Taiyo a établis le record du nombre de règne, mais aussi du plus long règne), qui n'est pas en jeu. (ne faite pas attention à la longueur du match, lui aussi se répète)

2- Azumi Hyuga vs. Yoshiko Tamura (2006)

Azumi Hyuga a été le visage de la JWP pendant près de dix ans, jusqu'à sa retraite en 2011, elle était l'une des élèves de Devil Masami. Elle détient le record du nombre de règne pour le titre majeur de la JWP le "JWP Openweight Title", avec quatre règne. Elle est aussi connu pour avoir en blessé gravement Meiko Satomura à la suite d'un coup de genoux dans le visage en 2007. Yoshiko Tamura était le visage de la NEO, une autre fédération de catch féminin créer en 1998, par Kyoko Inoue. Yoshiko Tamura détenait elle aussi le titre majeur de la NEO, le "NWA Women's Pacific Title" et le "NEO Title", deux titres unifiés. Ce match est tenu à l'occasion du plus gros show de l'année de la JWP, et les deux titres sont en jeux.

1- Io Shirai vs. Arisa Nakajima (2013)

Io Shirai était la championne majeur de la STARDOM, elle détenait le "World of STARDOM Title" et Arisa Nakajima est l'une des principales tête d'affiche de la JWP. Après avoir défendu son titre pour la troisième fois, Io Shirai défie Arisa Nakajima pour sa quatrième défense, Arisa Nakajima accepte uniquement à condition qu'elle arrive à regagner le titre majeur de la JWP le "JWP Openweight Title" des mains de Kana, qui l'avait battu en Août 2013, au terme d'un très bon match. Arisa Nakajima récupère son titre, et le lendemain à lieu le match entre Io Shirai et Arisa Nakajima, les deux catcheuses de leur roster respectif mais surtout les deux championnes qui remettent chacune leur titres en jeu.

Puroresu Catch Féminin