Billet d'humeur : Le boom "discret" du catch actuel

* Ce "billet d'humeur" provient d'une réponse postée sur Ask, en réaction à la remarque "Malgré que le catch soit beaucoup moins populaire qu'il y'a 10 ans" *

 

http://www.catch-arena.com/photos/catcheurs/cm-punk/cm-punk-cm-punk-wwe-1317544274.jpgLe catch n'est pas si impopulaire que ça aujourd'hui, malgré ce que nous disent les audiences catastrophiques de RAW (principal indicateur superficiel de ce genre de tendances, étant donné la position hégémonique de la WWE). Certes, l'effervescence et les multiples records de la période des Monday Night Wars sont absents, mais progressivement depuis 2011 et le regain d'intérêt d'une grande partie de "die hards" avec le "Summer of Punk" version WWE - en coïncidence parfaite avec l'explosion de FB, Twitter, YouTube, podcasts et Internet et ses communautés en général - nous sommes désormais dans un boom "discret" du catch Mondial, pas seulement Occidental.

 

https://kayfabetoday.files.wordpress.com/2015/12/download-111.jpg?w=736Les américains n'avaient jamais eu autant d'heures de catch hebdomadaire à dépenser entre RAW, Smackdown!, Main-Event, Superstars, les shows inédits du WWE Network (car je ne compte pas les milliers d'heures d'archive) dont NXT (qui est, outre le programme, un succès en lui-même : la WWE a réussi à créer sa propre alternative, complètement différente de son produit principal, mais avec les mêmes moyens et complètement à son profit !), ROH, Impact Wrestling, Lucha Underground, NJPW on AXS TV et tous les PPVs et "Live Special Events" proposés en plus. Si la TNA a du mal à se refaire une santé, la Ring of Honor ne s'est jamais portée aussi bien. La NJPW est à l'apogée de sa renaissance et n'a jamais autant squatté les côtes américaines et ses écrans (pendant que la Dragon Gate s'épanouit enfin, au crochet d'une NOAH un peu boîteuse et d'une AJPW sur le bas côté). L'AAA au Mexique (sans parler de la CMLL, qui marche toujours comme au premier jour dans son coin) tente comme elle peut de s'étendre de son côté, en le réussissant parallèlement indirectement avec LU. Et en Europe, le catch britannique - mené, entre autres, par l'ICW survitaminée - a repris des couleurs comme jamais !

 

http://cdn.fansided.com/wp-content/blogs.dir/87/files/2015/03/Seth-Rollins-WrestleMania-1-850x560.jpgDe plus, la WWE, quoi qu'on en dise de par ses audiences misérables (parce qu'Internet et parce que produit créatif majoritairement pourri, pas bien aidé par le format "3-hours RAW"), a regagné les faveurs du mainstream : ESPN, Jon Stewart (grosse personnalité de talk-show malgré tout !), Jimmy Fallon, le profit par association de l'énorme succès hollywoodien de The Rock, l'utilisation de la popularité UFC de Brock Lesnar, 9Gag (avec #RKOOuttaNowhere ou #It'sJohnCena!), etc ...

Et cela, non sans l'aide aussi d'une structure (au niveau créatif et politique toujours chancelante certes) économique ultra-forte (2014 a été la première année depuis des lustres sans profit, à cause des dépenses faramineuses du Network qui seront bientôt compensées maintenant que le cap des 1M d'abonnés est passé) : des immenses sponsors comme Mattel ou Coca-Cola (! depuis quelques semaines) sont avec eux, sans oublier les centaines de millions de dollars en droits de diffusion TV, les tournées d'"house shows", le "merchandising", et les ventes de PPVs qui sont toujours fortes (SummerSlam et HIAC 2015 ont fait plus de 300 000, malgré le Network) surtout concernant WrestleMania qui enchaîne les records, non sans l'aide de cette "part-timers era" ....