Billet d'humeur : Le retour de Lucha Underground, brève analyse

Hier soir, El Rey Network diffusait le "season premiere" de la deuxième nouvelle saison de Lucha Underground, accordée in extremis par demande populaire et quelques coupures budgétaires (notamment, cette saison comportera moitié moins d'épisodes que la saison une, à 39 épisodes), tant attendue par les fans internationaux. Un petit nombre seulement (puis un plus grand sur la version en espagnol d'UniMas) avait tenté l'aventure dès le début, avant d'être rejoint par des milliers de fanatiques, aussi passionnés que le public de "croyants" du "temple" de Boyle-Heights.

Mil muertes throneLors du "season finale" dernier, Ultima Lucha, les directeurs créatifs de la petite-soeur américaine de l'AAA avaient plus enclenché de nouvelles "storylines" que conclu d'anciennes, laissant le "temple" devenir un "lieu beaucoup plus sombre", et ses personnages principaux changer radicalement. C'est ainsi qu'on y découvre la salle désormais culte en possession de Mil Muertes sur son trône de crânes, sa belle Catrina aux commandes des vestiaires et ses Disciples of Death. De son côté, Ian 'Vampiro' Hodgkinson sort tant bien que mal d'un hôpital psychiatrique où il a tenté de refreignier toute la violence qui s'était évadée de lui-même au moment d'Ultima Lucha.  Résolu à se guérir (ou pas) pour retourner au "temple", c'est lui qui ouvre les hostilités de cette saison 2 en compagnie de son "partner in crime" Matt Striker, à la table des commentateurs. Tout comme Star Wars VII et ses parallèles à Star Wars IV, beaucoup de choses ont changé mais tout est resté le même ...

En conséquence, la présentation de cet épisode S02E01 était parfaitement adaptée : la lumière est plus ténue, donnant un aspect plus sombre et chlostrophobique à l'arène latine, et les angles de caméras adoptés sont pour la plupart assez différents de ceux utilisés traditionnellement pendant la saison 1, avec de nombreux "close-ups" pour renforcer le sentiment de malaise déjà décrit. 

Si sur le ring, l'action respecte toujours la qualité standard attendue avec LU, le programme reste très similaire à l'épisode S01E01 : débutant par un face-à-face classique entre Fenix et King Cuerno (avec un changement de titre !) comme il l'avait terminé la saison dernière avec Johnny Mundo vs. Prince Puma, il s'est terminé avec un Intergender Match opposant le champion Mil Muertes à Ivelisse Velez (1/3 du trio inattendu, chouchou des fans, aux côtés de Son of Havoc et Angelico) tel le Sexy Star vs. Son of Havoc de la première saison.

En outre, ce "season premiere" ne se sera attardé que sur le devenir et les prémices des futurs développements de personnages déjà bien établis en saison 1 - de Mil Muertes et King Cuerno, aux valeureux Prince Puma et Pentagon Jr., en passant même par des aperçus de Sexy Star, Marty The Moth et Dario Cueto (ayant apparemment trouvé un moyen de contrôler son frère cannibale en dehors du "temple" en attendant d'y revenir). Histoire d'étancher la soif de ses téléspectateurs, avant de le convaincre de continuer l'aventure avec la présentation progressive de nouveaux héros ... "The Violence Continues !"

    

Pentagon Jr Prince Puma King Cuerno Mil Muertes Lucha Underground